publicité

La banlieue de Tananarive, théâtre de deux manifestations ce samedi matin

  • Par Gilbert Hoair
  • Publié le
Des manifestants ont profité de l'ouverture du sommet de la francophonie pour exprimer leur mécontentement.

 Un flash-mob (rassemblement court) de 15’00 a réuni les membres du mouvement « wake up » pour une transparence de la vie politique malagasy, de la gestion des fonds publics, et de ceux de la francophonie.

L’autre, commencé deux heures plus tôt, se situait au carrefour du village artisanal malgache de la capitale. Elle a réuni environ 300 personnes, qui ont constitué une chaîne humaine le long du talus de la route nationale.


Les forces de l’ordre très nombreuses ont essayé d’empêcher le déroulement de cette manifestation, mais le mouvement pacifique a bien eu lieu. 
Les manifestants portaient des affichettes sur lesquelles on pouvait lire "liberté d'expression" ou "pour une presse libre et indépendante".


 

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play