publicité

Pour ou contre les feux tricolores à la Réunion

  • Par Michele Ozoux
  • Publié le , mis à jour le

Nantes, Rouen, Bordeaux, plusieurs villes de France se passent déjà de feux tricolores afin de rendre rendre la circulation plus fluide dans leurs agglomérations. La mairie de Paris va tenter l’expérience et tester dés 2018 la suppression de certains feux dans un quartier pilote. 

© Réunion 1ère
© Réunion 1ère
Réguler mais aussi sécuriser le trafic dans les agglomérations.
Plusieurs grandes villes de Métropole on supprimé les feux tricolores pour les remplacer par des giratoires.
Moins d’attente mais aussi moins d’accidents, les automobilistes auraient tendance à ralentir en arrivant à un carrefour.
"14% des accidents sur le territoire national se produisent en carrefour à feux".
Paris envisage de tester l’expérience l’année prochaine sur une partie de sa signalétique dans un quartier qui reste à définir.
De plus ces équipements consomment de l’énergie et nécessitent de la maintenance.
Beaucoup d’usagers interrogés à Saint-Denis aimeraient qu’on en supprime certains le long du boulevard Sud.
L’infrastructure qui permet de contourner la ville et longue de 9 km est régulièrement bouchonnée.
En images avec Cristelle Floricourt-Florence Bouchou-Christine Ducos
pour ou contre les feux tricolores

 

Partagez :

les + lus

les + partagés

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play