publicité

Contrôles routiers : un accident mortel malgré les contrôles

Chaque week-end, les forces de l’ordre organisent des opérations routes bleues. Pourtant, malgré la présence des forces de l’ordre, les délits routiers constatés sont toujours aussi nombreux en zone police comme en zone gendarmerie.

© Réunion 1ère
© Réunion 1ère
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le
Sisyphe n’est pas qu’une légende grecque. Chaque week-end, gendarmes et policiers peuvent s’identifier au colosse chargé de pousser inlassablement son rocher. Comme lui, ils ont beau se démultiplier, flasher, verbaliser, saisir les véhicules, retirer les permis, le bilan ne varie pas.
En deux jours, les gendarmes de l’Escadron Départemental de la Sécurité Routière (EDSR) aidés de leurs homologues des compagnies de Saint-Paul, Saint-Pierre et Saint-Benoît ont relevé 413 infractions.
Comme toujours les excès de vitesse tiennent le haut de la liste avec 103 dépassements des limitations.
 
Ajoutons :
 
21 alcoolémies dont 11 au-delà de 0,80 gramme d’alcool par litre de sang, sans oublier les 5 relevées par les policiers avec un taux de 1,12 gr par litre d’air expiré soit 2,24 gr d’alcool dans le sang.
Comme tous les week-ends, ce listing serait incomplet sans défaut d’assurance, non-respect des stops, du port de la ceinture, défaut de contrôle technique etc.
 
Accident mortel
 
Malgré ces opérations, une collision mortelle s’est encore produite dimanche 6 août 2017 vers 2h00 du matin sur la route de Manapany à Saint-Joseph. Le choc frontal entre une fourgonnette et un véhicule de tourisme à fait un mort, huit blessés dont deux gravement.
Accident Manapany

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play