publicité

Cyclisme : 10 mois de prison contre Bernard Boyer pour mise een danger des coureurs

  • Par Fabrice Floch
  • Publié le
Bernard Boyer a été condamné à 10 mois de prison par le tribunal correctionnel de Saint-Denis pour avoir volontairement mis en danger la vie des coureurs cycliste qui participaient à la première étape du tour de l'île 2016. Le 5 septembre 2016, précisément, le prévenu avait renversé des barrières de sécurité devant la ligne d'arrivée pour se "venger" de l'échec de son fils, tombé au cours de la course. Un geste fou qui avait engendré la chute de plusieurs coureurs. Un enfant avait eu le doigt sectionné lors de cette crise de folie de l'accusé. 
Le procureur de la République avait requis 8 mois de prison contre Bernard Boyer, le tribunal est allé au-delà en condamnant le prévenu à 10 mois de prison et la révocation des 6 mois de sursis d'une précédente condamnation. Il a désormais 16 mois de prison à effectuer, à moins qu'il fasse appel de la décision. Il dispose de 10 jours. Le tribunal n'a pas demandé de mandat de dépôt.


ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play