publicité

Les dépenses de Thierry Robert dans le viseur du directeur de campagne d’EM

Le courriel de Grégoire Potton, directeur des affaires générales lors de la campagne d’En Marche pour l’élection d’Emmanuel Macron, explique à lui seul pourquoi le candidat Thierry Robert n’a pas été investi. L’intitulé est explicite : « Grosse alerte sur cet élu. »

© Réunion1ère
© Réunion1ère
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le , mis à jour le
Thierry Robert accroché dans les courriels concernant la campagne d’En Marche mis au jour par Wikileaks, le site de Julian Assange à l’origine de nombreuses révélations sensibles concernant le monde entier.
Dès le 13 janvier 2017, l’équipe d’En Marche s’inquiétait des dérives possibles de Thierry Robert, pas encore officiellement investit par le mouvement et déjà trop actif.
Dans un courrier électronique sans ambiguïté, Grégoire Potton, le directeur des affaires générales, demandait à ses équipes de recadrer Thierry Robert dans les meilleurs délais. Sous le titre : « Grosse alerte sur cet élu ».
Il demande à deux collaborateurs de lui téléphoner afin qu’il n’engage plus la moindre dépense de campagne au nom d’EM sans l’aval de la direction.
 
Un mail et un coup de fil
 
Il signale d’ailleurs que les premiers frais seront remboursés, mais que pour la suite il devra faire valider ses dépenses pour obtenir le paiement de sa campagne. Deux personnes sont d’ailleurs chargées de contacter par téléphone Thierry Robert et de confirmer l’échange via un courriel afin de cadrer définitivement ce rappel à l’ordre. Certes, le document de Wikileaks ne préjuge en rien des relations futures, mais il indique une certaine méfiance de l’équipe du candidat Macron vis-à-vis de Thierry Robert. Ce mail fait parti des 21 075 courriels déjà décryptés et authentifiés sur les 71 848 courriels et les 26 508 pièces attachées qui sont analysées par Wikileaks dans le cadre du Macronleaks.
© Capture d'écran Wikileaks
© Capture d'écran Wikileaks

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play