publicité
Élections 2017
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

La deuxième journée de visite de François Fillon à La Réunion

  • Par Gilbert Hoair
  • Publié le , mis à jour le

Une messe dominicale à Saint-Gilles, un pique-nique pour gouter à la cuisine réunionnaise à Saint-Paul et un discours de campagne au domaine mon caprice à Saint-Pierre au programme du candidat ce dimanche.

© Imaz Press
© Imaz Press
La journée a débuté par une messe à l’église Notre-Dame de la Paix de Saint-Gilles.  François Fillon était accompagné de Didier Robert, le président de la Région Réunion et de Joseph Sinimalé, le maire de Saint-Paul.
Une affluence normale pour un dimanche ordinaire. 
Seul le nombre de micros, caméras et appareils photo trahissait la présence d'une personnailté importante.



François Fillon a participé ensuite à un pique-nique dominical dans un parc à Savannah.
Avant de gouter aux plats créoles cuits au feu de bois,  il a donné une interview en direct  dans le JT de Réunion1ère à 12h30.
Il a déclaré s’être suffisamment exprimé sur le #PénélopeGate.
 



Il a souligné que son adversaire principal était Marine Le Pen pour la présidentielle 2017.
 

Pendant ce temps le pique-nique se mettait en place au son du Maloya.

En images avec Rahabia Issa.
 

Ambiance au pique-nique

Arrivée de François Fillon au Pique-Nique
 

Le Pique-nique avec François Fillon

Vient ensuite le moment du repas.



Et de la détente. François Fillon danse sur une version en séga de "Tit fleur fanée"

François Fillon s’est rendu ensuite dans le Sud pour prononcer son discours sur  les mesures qu’il propose pour les Outre-mer.
 
Quelques unes des mesures figurant à son programme :

Dans son discours il a promis de faire revenir l'Etat dans le financement de la continuité territoriale.
Il veut plus de liberté dans le monde du travail pour une France de plein emploi, il annonce la baisse des charges sur les coûts du travail. Il propose de sortir des 35h par la négociation entre salariés et patrons.

Les Outre-mer ne seront concernés par la réduction des effectifs dans la fonction publique.
La défiscalisation sera prolongée pour 10 ans. 
2 milliards d'euros seront consacrés chaque année à la création d'emplois, et les zones franches seront remplacées par des entreprises franches.

L'aide complémentaire pour compenser la fin des cotas du sucre sera mise en place.
L'état doit appliquer la solidarité, améliorer les personnes âgées dépendantes, moderniser les hôpitaux, favoriser l'installation de nouveaux médecins.

Il veut serrer la vis sur l’immigration clandestine.





Une vibrante Marseillaise a mis fin au meeting peut après 19h.

Partagez :

les + lus

les + partagés

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play