publicité

Echos du dernier jour du procès de Marlène Oulédi et de Francois Charly

Les deux accusés comparaissent pour une affaire d'empoisonnement. Reconnus coupables du meurtre d'Eric Samy (sur la photo) en 2013, Marlène Oulédi a été comdamné à 30 ans de réclusion, François Charly à 25 ans.

© Réunion1ère
© Réunion1ère
  • Gilbert Hoair avec Rahabia Issa
  • Publié le , mis à jour le
La dernière journée est consacrée aux interventions des avocats de la partie civile, de l’avocat général et aux avocats de la défense.
 
L’avocat général a demandé aux jurés de ne pas se laisser prendre par l’irréel. Eric Samy n’est pas mort naturellement.
Il a été tué par des molécules toxiques, présentent dans le Bois de Rampart.
Il souligne les incohérences des déclarations de Marlène Oulédi qui a fait boire la potion mortelle et celles concordantes de François Charby qui a fabriqué le poison.
Les déclarations de François Chary montrent que Marlene Ouledi a voulu se débarrasser de tous ceux qui se mettaient en travers de son chemin, et qu'il a aidé à mettre en œuvre son plan.
Pour cela une peine de 30 ans de réclusion pour Marlene Ouledi, assortie de 15 ans de période de sûreté  et 20 ans de réclusion criminelle pour Francois Chary, sont requis.
 
Les avocats de la défense  soulignent qu’il n’y a aucune preuve, mais des suppositions, des indices non concordants et appellent au bon sens des jurés. Les avocats de la défense doutent du rapport d’expertise. Il y a selon eux trop d’incertitudes. Ils demandent tout simplement l’acquittement

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play