publicité

Un élevage de cabris décimé par des chiens errants

L’élevage de Raymond a déjà été le théâtre d’attaques de chiens errants. Pour protéger son élevage, il envisage de piéger les alentours de son exploitation.

© Réunion1ère
© Réunion1ère
  • Par Gilbert Hoair
  • Publié le
Au moins 20 cabris ont été égorgés par des chiens dans la nuit du 1er mai.
Raymond, l’éleveur, a déjà perdu des canards et coqs la semaine dernière.
Il est complétement désemparé devant ce nouveau massacre.
 
Entre les volailles et les cabris, il estime ses pertes à 25 000 euros.
Plusieurs mois de travail ont été anéantis en quelques minutes, tout simplement à cause des chiens errants.
 
En images avec Jacques Payet.
Un élevage de cabris décimé par des chiens

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play