publicité

Les femmes qui ont marqué le Grand Raid 2017

Près de 2600 coureurs se sont lancés sur les sentiers réunionnais de la Diagonale des Fous, pour cette 25e édition du Grand Raid. Parmi eux, de nombreuses femmes ont soulevé des montagnes. Andrea Huser, Marcelle Puy, Emilie Lecomte… Retour sur les différents parcours.

Les femmes du Grand Raid
  • Par Ophélie Moris-Guichard
  • Publié le , mis à jour le
Les trois courses du Grand Raid ont désormais leurs gagnants : Benoît Girondel pour la Diagonale des Fous, David Hauss au Trail du Bourbon et Jean Eddy Lauret à la Mascareignes. Du côté des femmes, plusieurs noms ont marqué cette édition 2017. 

Andrea Huser

Andrea Huser arrive 1ère chez les femmes de la Diagonale des Fous, et 8ème au classement général. La Suissesse de 44 ans n’était ni plus ni moins la grande favorite de cette édition. Elle s’impose pour la 2e année consécutive et franchit la ligne d’arrivée en 26 heures et 34 minutes. Avec une moyenne de 6,2 km/h sur l’ensemble du parcours, elle prend un très bon départ mais se laisse dépasser par Emilie Lecomte. Elle récupère définitivement le contrôle sur la course au coteau Kerveguen, aux abords du Piton des Neiges. Cette victoire vient s’ajouter à son autre exploit de l’année. En effet, elle a décroché la 2ème place féminine à l’Ultra-Trail du Mont-Blanc et la 43e place au classement général. 
© IPR
© IPR


Emilie Lecomte

Emilie Lecomte commence sa carrière en 2007 et enchaîne les exploits depuis sa première place à la Diagonale des Fous en 2009. Cette année, elle arrive 2e au classement féminin de la Diagonale des Fous. À 38 ans, la française réalise un très beau parcours avec une vitesse moyenne de 5,7 km/h et 167 km réalisé en 29 heures et 52 minutes. Dès le début de la course, Emilie Lecomte a su garder sa cadence. Elle démarre en 44e position et s’impose à la 27e place au classement général.
© SFR Réunion
© SFR Réunion


Marcelle Puy

On l’appelle la « reine » de la Diagonale des Fous. À 47 ans, l’Ultra-traileuse, Marcelle Puy, n’en est pas à son coup d’essai. Elle s’inscrit à son premier Grand Raid en 1995 et termine à la 1ère position, tout comme en 2002, 2007, 2008 et 2010. Cette année, elle obtient la 3e place du podium face à Andrea Huser et Emilie Lecomte et obtient la 36e place au classement général. Avec un rythme moyen de 5,3 km/h, elle réalise le parcours de la Diagonale des Fous en 30 heures et 58 minutes.

© IPR
© IPR

 

Camille Bruyas

Elle a gagné la Mascareignes en 2016 et s'impose aujourd'hui sur le parcours du Trail de Bourbon. Après 18 heures et 51 minutes de course, elle franchit la ligne d'arrivée au stade de La Redoute, en 6e position au classement général.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play