publicité

La ferme des tortues et des abeilles grâce à la floraison des veloutiers

Le veloutier fleurit dès les premières pluies de l’été austral. Une aubaine pour les abeilles, car cet arbre et l’un des plus mellifères des bords de mer de La Réunion. Kélonia milite pour la multiplication des plantations.

© Stéphane Ciccione (Kélonia)
© Stéphane Ciccione (Kélonia)
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le
Le calme des bassins et des rares éclaboussures des tortues est rompu depuis quelques jours par le bourdonnement des abeilles. Les « mouches à miel (en créole) » ont pris d’assaut les veloutiers en fleurs. Le spectacle réjouit les responsables de Kélonia (ferme tortues) à Saint-Leu.
L’abeille est un maillon essentiel de la vie des plantes et par extension de la diversité. En recueillant le nectar des fleurs, elle se couvre de pollen. En passant de fleurs en fleurs, elle participe ainsi à la reproduction des plantes.
© Stéphane Ciccione (Kélonia)
© Stéphane Ciccione (Kélonia)
Le veloutier fleurit dès les premières pluies de l’été
© Stéphane Ciccione (Kélonia)
© Stéphane Ciccione (Kélonia)
Le veloutier, l’un des nombreux arbres indigènes de l’île (Ndlr : une plante indigène et une plante qui n’est pas endémique, mais qui n’a pas été importé par l’homme) et l’un des plus mellifères et donc l’un des plus intéressant pour les apiculteurs.
A l’heure où il est de plus en plus question de la préservation des abeilles, les responsables de Kélonia militent pour la plantation de veloutiers sur les bords de mer de La Réunion.
Un apiculteur de l’Ouest a transporté ses ruches à Saint-Leu, reste à goûter la production dans quelques semaines…
© Stéphane Ciccione (Kélonia)
© Stéphane Ciccione (Kélonia)

Etude de l'ONF sur les plantes mellifères de La Réunion
 

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play