publicité

La forte augmentation des carburants prévue le 1er Janvier 2017 est dans les tuyaux

+ 6 centimes pour le gazole et + 7 centimes sur le super sans-plomb seraient les deux chiffres à ajouter aux prix aujourd'hui affichés.
Les accords signés en Novembre 2016 par les pays de l’Opep pour réduire la production entre en vigueur le 1er Janvier 2017.

© E. Ponnet
© E. Ponnet
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le
Le 1er Novembre 2016, la baisse des prix du sans-plomb et du gazole masquait la réalité. Le 30 Novembre 2016 à Vienne, la veille, les pays membres de l’OPEP (Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole) venaient de signer un accord pour réduire la production de brut afin de booster le prix du baril au dessus de 50 Dollars.
La conséquence est immédiate. Le 1er Janvier 2017, sans-plomb et gazole flambent.
+6 centimes pour le diesel et +7 centimes pour l’essence selon les estimations qui circulent actuellement. Reste à attendre l’officialisation de cette augmentation par les services de la préfecture.
 
Un accord très fragile
 
Les marchés boursiers ont anticipé la baisse de production d’1,2 millions de barils par jour qui débute le 1er Janvier 2017. Conséquence, le baril a déjà augmenté et les automobilistes vont passer à la caisse. Une aubaine pour les producteurs de pétrole, les distributeurs de carburants et les gouvernements qui grâce, aux taxes vont voir leurs revenus suivre le cours des barils.
Reste à savoir combien de temps cet accord entre les Emirats-Arabes-Unis, la Russie, l’Iran, l’Irak et le Koweït va être respecté. Ces pays se font la guerre indirectement en Syrie, avec en toile de fond, le marché du gaz et la construction d'un gazoduc dans la région à destination des marchés européens...

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play