publicité

Gabrielle Fontaine, présidente de France Alzheimer Réunion demande une prise en compte des aidants familiaux

Lorsque la maladie est déclarée, la famille est souvent désemparée. Elle ne souhaite pas laisser la personne malade dans une institution, où les places manquent.
Elle doit s’organiser pour affronter une nouvelle vie.

© Réunion1ère
© Réunion1ère
  • Par Gilbert Hoair
  • Publié le , mis à jour le
L’association  France Alzheimer Réunion accompagne  ceux qui vont devenir pour de longues années, des aidants familiaux.
Elle apporte un soutien psychologique et surtout une formation pour avoir le bon comportement face aux personnes  atteintes par la maladie.
 
Gabrielle Fontaine milite pour que les aidants familiaux aient la possibilité d’aménager leur temps de travail, qu’ils puissent avoir une aide financière, que la société reconnaisse le rôle essentiel joué par ces personnes.
 
Voici en images le cas de Chantale, dont la mère est atteinte de la maladie d’Alzheimer depuis 2009.

Portrait d'un aidant familial

L’Observatoire Régional de Santé Océan Indien publie les chiffres de la maladie à La Réunion.
    

  • · 6 200 personnes sont prises en charge au titre d’une démence de type Alzheimer ou pathologies apparentées à La Réunion, dont plus des ¾ ont plus de 75 ans. 
  •  Le facteur « âge » est déterminant :7% des malades ont entre 75 et 79 ans, 28% entre 85 et 89 ans et 47% ont plus 90 ans, avec une surexposition des femmes après 75 ans (21% sont atteintes contre 13% des hommes).
  •  Plusieurs facteurs constituent des alertes sur l’augmentation à venir du nombre de personnes atteintes :-1) le vieillissement de la population réunionnaise : passage de 14% de plus de 60 ans à 26% en 2040, avec triplement du nombre de personnes âgées de plus de 75 ans. - 2) l’existence de facteurs de risque, présents dans des proportions supérieures à la métropole : diabète, hypertension artérielle, accidents vasculaires cérébraux.
  •   D’autres comportements ou situations sociales sont également associés à l’apparition de ces pathologies : le tabagisme, l’inactivité physique, le faible niveau de diplômes.
En 2040 , 20000 personnes seront atteintes de la maladie d'Alzheimer selon les projections de l'ORS OI.
Aujourdh'ui, près de 2 Réunionnais sur 3 sont favorables au maintien à domicile des personnes atteintes, mais dans leur grande majorité, ils limitent cette solution à l’absence d’épuisement de l’entourage. Ceci traduit la force des liens familiaux, mais également la conscience de la lourdeur de cette maladie pour les proches et le besoin d’un soutien par des professionnels

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play