publicité

Grand Raid

rss

Grand Raid : 2003, la victoire de Richeville Esparon

Une édition marquée par un nombre élevé d'abandons.

© Réunion1ère
© Réunion1ère
  • Par Gilbert Hoair
  • Publié le
La course part de cette année-là du Cap Méchant à Saint-Philippe pour rejoindre la Redoute en passant par la Roche écrite. 
Comme les dernières éditions, le dénivelé positif  de 8000 m, mais la parcours est plus long de 5 km. 
130 km à parcourir qui vont provoquer plus de 700 abandons, une première.
Richeville Esparon passe le premier la ligne d'arrivée après 17 heures et 56 minutes d'efforts.
Il reçoit une ovation à son arrivée à la Redoute.

Grand Raid 2003




Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play