publicité

Le « Grand Raid » fait le buzz ! La presse régionale célèbre ses héros

Comme tous les ans, les participants à la Diagonale des fous sont célébrés avant de s’envoler vers La Réunion. 164 kms, 9920 mètres de dénivelé positif, des chiffres effrayants et fascinants…

© Réunion 1ère
© Réunion 1ère
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le , mis à jour le
Avant même d’atterrir sur le terrain de jeu, les fous de la Diagonale font la une de la presse régionale métropolitaine.
Une délégation de plus 51 concurrents est venue des Pyrénées, 45 d’entre eux s’élanceront à 22 heures sur les sentiers réunionnais. Combien à La Redoute ?
La République des Pyrénées a suivi les raideurs pendant leur préparation et propose de les accompagner heure par heure ou minute par minute, pour les plus assidus, via Internet…
 
Dixième Diagonale des fous
 
En Bretagne, Le Télégramme brosse le portait de Bernard Gautier. A 48 ans, le directeur administratif et financier de l’association Don Bosco à Landerneau va prendre le départ de son dixième Grand Raid. Un rendez-vous devenu incontournable : « À chacun sa Diagonale. François D'Haene va la finir en 25 heures. Moi, en 40 heures », une différence de performance qui appartient à chaque concurrent car la Diagonale peut vite devenir une galère  « Elle peut arriver la nuit quand tu es épuisé et que tu dois dormir. Si tu n'as pas des vêtements secs, tu finis gelé »…
Le Grand Raid a inspiré le coureur breton qui organise, désormais, le Trail de Guerlédan…
 
Un coureur et deux ravitailleurs
 
Ouest France s’est intéressé à Jérôme Lucas de Penguilly en Bretagne. Il est accompagné de Nicolas Chatton et Loïc Baron, deux amis qui vont assurer les ravitaillements. A des points qu’ils estiment stratégiques, ils seront là pour lui servir des boissons, chaudes, fraîches et lui proposer de la nourriture… Un service essentiel pour avoir une chance de franchir les 164 kms du parcours.
Ils seront un peu dans la course car eux aussi n’auront pas le droit de fermer l’œil pendant plus de 30 heures, au moins…
Les « suiveurs » viennent également prendre le pouls de l’épreuve. Ils ont l’intention de s’entraîner dur, une fois de retour, pour avoir une chance de s’élancer sur la Diagonale dans un an, deux, trois…

Voici le reportage de France3 Bretagne

 

Sur le même thème

Les Fous sont lachés
Revoir les vidéos
Les 20 ans du Grand Raid
Portraits de Fous
publicité
ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play