publicité

Grand Raid

rss

Grand Raid : qui est Benoît Girondel, vainqueur de la Diagonale des Fous ?

Après 23 heures et 53 minutes de course, le français Benoît Girondel est sacré vainqueur du Grand Raid 2017 et s’impose devant Antoine Guillon et Guillaume Beauxis. Portrait de l’Ultra-traileur. 

© Ronan Lechat
© Ronan Lechat
  • Par Ophélie Moris-Guichard
  • Publié le
Vendredi 20 octobre, 21h53 : il fait nuit noire quand Benoît Girondel arrive dans le stade de La Redoute à Saint-Denis et passe la ligne d’arrivée du Grand Raid après 23 heures et 53 minutes de course. Sous le feu des projecteurs et acclamé par la foule, le coureur remporte cette 25e édition du Grand Raid de l’île de la Réunion.

Pourtant, ce jeudi 19 octobre, au départ du trail à Saint-Pierre, l’isérois de 31 ans n’était pas le favori de la course. Antoine Guillon, Jim Walmsley, Ludovic Pommeret, Seth Swanson, Diego Pazos, Julien Chorier, Sylvain Camus, Freddy Thévenin, Xavier Thévenard… Tous étaient dans la liste des potentiels vainqueurs du Grand Raid, mais pas de Benoît Girondel. Il fait donc l’exploit en s’imposant face à des adversaires de taille, des sentiers compliqués et des conditions météorologiques difficiles.

Qui est Benoît Girondel ?
Originaire de la Drôme, Benoît Girondel commence son parcours en tant que cycliste sur route de haut niveau. En 2011, il décide de se mettre à la course avant de se spécialiser dans les montagnes et l’Ultra-trail. Depuis ses débuts dans la discipline, il avait remporté l’Endurance Trail des Templiers, en 2014 et 2016, sur un parcours de 100 km.
© IPR
© IPR

Voici une liste de ses autres courses et palmarès :
  • Sa première course en ultra-trail de 68 km : Saintélyon en 2011, il arrive à la 111e place.
  • Trail de l’Ardéchois, 2012 : 4e place
  • Trail des 4 châteaux et de la Ronde de Crussol, 2013 : 3e place
  • Grand Raid de la Réunion, 2013 : 6e place

Sa victoire sur le Grand Raid
Après trois participations au Grand Raid, le coureur de la team Asics Trail réussit l’exploit et remporte « la course de ses rêves ». Il pensait d’ailleurs arriver avec une heure de plus sur le chrono. Il succède au très célèbre François D’Haene, qui d’ailleurs vient de remporter le John Muir Trail en Californie. Avec un temps de 23 heures et 53 minutes, Benoît Girondel colle de près le record de 23 heures et 44 minutes de François D’Haene en 2016.

Il reste dans les 15 premiers jusqu’à Marre à Boue avant de prendre la 5e place à Mare à Joseph. Il suit alors de près l’américain Jim Walmsley avant de prendre la 1ère place à Sans Souci. Il sera alors talonné par Antoine Guillon, mais celui-ci ne parviendra pas à rattraper les 30 minutes qui les séparent.

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play