publicité
Élections 2017
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

Grève à Air Austral : le conflit pourrait s’étendre et provoquer des turbulences

La grève à Air austral n’est toujours pas terminée. Les discussions entre l’Unsa et la direction achoppent sur la titularisation des 35 personnels navigants occasionnels. Dans le même temps, la CFDT et le SNPL font monter la pression…

© Fabrice Floch (Réunion 1ère)
© Fabrice Floch (Réunion 1ère)
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le
Les représentants du Syndicat National des Pilote de Ligne, solidaires du mouvement de grève de l’Unsa, ont appelé leurs adhérents à débrayer sous le couvert de la grève lancée par le syndicat autonome. Une pression supplémentaire pour la direction, qui voit également la CFDT s’assoir à la table des négociations et dont le préavis de grève devient effectif ce vendredi 6 janvier 2016.
Si les menaces sont suivies d’actes, alors Air Austral sera dans l’impasse et les quelques retards, annulations de vols vont se multiplier...
Les affrètements des avions des compagnies portugaises et espagnoles seront inutiles.
 
Un tournant dans la grève
 
Ce vendredi 6 janvier 2017 est donc un tournant de ce conflit social. Les parties se retrouveront face à face, en fin de matinée où plus surement en début d’après-midi. Si aucune avancée notable n’est enregistrée, la grève va se durcir et les passagers de la compagnie réunionnaise seront impactés. A terme, non seulement les avions d'Air Austral  ne voleront plus, mais le personnel au sol, soit 50% des salariés d’Air Austral, pourraient se joindre au mouvement…
Inévitablement, ce bras de fer au sein de cette société qui dépend des finances de la Région et donc des impôts des Réunionnais, a des répercussions sur le terrain politique.
 
Majorité et opposition régionale s’expriment
 
Didier Robert, président de l’assemblée, premier et quasiment unique financier de la compagnie locale, a apporté son soutien à la direction d’Air Austral, tout en rappelant le professionnalisme des personnels…
Huguette Bello, députée PLR et conseillère régionale d’opposition, regrette la situation actuelle et demande la plus grande transparence dans la gestion de ce conflit, vis-à-vis des Réunionnais premiers bailleurs de fonds.
Karine Nabénésa, élue régionale du LPA, s’interroge sur l’utilisation des 38 millions d’€ supplémentaires qui ont été injectés dans la compagnie. Une somme qui devait servir au plan de développement…
Grève à Air Austral : 4ème jour

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play

Votre avis nous intéresse !

Votre site 1ère se modernise, nous aimerions savoir ce que vous en pensez.
Cela ne prendra pas plus de deux minutes.

Donnez votre avis