publicité

Hilaire Maillot, ancien maire de Salazie et président de la Chambre des métiers et de l’artisanat, est décédé

Hilaire Maillot a exercé de nombreuses responsabilités : maire, conseiller général, conseiller régional, membre du Conseil économique social et environnemental de La Réunion. Il a été président de la Chambre des métiers et de l’artisanat de La Réunion.

© Réunion1ère
© Réunion1ère
  • Par Gilbert Hoair
  • Publié le , mis à jour le

Voici le communiqué du CESER, signé Jean-Raymond Mondon, qui retrace la vie de cet autodidacte décédé à l'age de 80 ans.

C’est avec une immense tristesse et beaucoup d'émotion que j'apprends la disparition d’Hilaire Maillot, figure politique exceptionnelle de notre île.
Ancien chauffeur de taxi devenu chef d’entreprise (de transport), autodidacte, orphelin de père et mère, Hilaire Maillot a connu une enfance austère marquée par la pauvreté et la faim.
Il ne doit la densité, la richesse humaine et la réussite de son parcours qu’à la force exceptionnelle de son caractère, de ses convictions et de son engagement politique.
Parmi les nombreuses fonctions et responsabilités qu’il a exercées, Hilaire Maillot a été, entre autres, maire de Salazie, président de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de la Réunion, Conseiller régional et général, responsable de multiples associations liées à l’artisanat, chargé de divers missions et rapports ministériels (notamment sur l’agriculture ou la pêche). Il a également été membre du CESER de 1983 à 1996.

Se définissant comme un « gaulliste de gauche », il possédait une intelligence de la vie, une connaissance intuitive des problèmes de son terroir, mais aussi de la Réunion dans son environnement indo-océanique et européen.
Pratiquant d’arts martiaux, ferme dans ses combats pour le bien public, Hilaire Maillot n’en était pas moins un homme particulièrement sensible et généreux, comme peuvent en témoigner tous ceux qui l’ont côtoyé durant ces décennies de vie politique, y compris ses adversaires.

***
La réaction de Bernard Picardo, président de la  Chambre de Métiers et de l’Artisanat
Il est incontestablement le père fondateur de l’artisanat réunionnais qu’il a su,  par sa responsabilité à la tête de la Chambre pendant dix-neuf ans et les nombreux mandats qu’il a eus au plan local et national porter en haut de l’échiquier économique et social de la Réunion.
La Réunion toute entière, perd aujourd’hui une de ses grandes figures.

***
La réaction de d'Ibrahim Patel, président de la CCIR
Il  restera dans nos mémoires, l’exemple d’un entrepreneur courageux, honorablement connu, ​​bâtisseur, ​​ apprécié d​e tous et qui, par l’extraordinaire force de ses convictions personnelles et politiques, a  consacré toute sa vie à la valorisation de  l’artisanat  et  de ses métiers. 
 
***
La réaction de Didier Robert, président du Conseil régional.
La Réunion perd une Véritable figure de la politique locale...Hilaire Maillot a été un fervent défenseur de l’artisanat réunionnais. Il a beaucoup participé au développement du secteur ainsi qu'à celui des filières de l’apprentissage. Il est constamment resté proche des petites entreprises et de la population, celle en particulier du cirque de Salazie dont il a été le Maire pendant de nombreuses années.

Une minute de silence a été observée lors de la réunion de la commission permanente

***
La réaction de Nassimah Dindar, présidente du Conseil départemental.
Hilaire Maillot faisait partie de ces personnalités qui a réussi à faire fi des clivages politiques pour encore et toujours servir son pays. Les projets de développement passaient avant toute autre considération.
Il savait rassembler les intérêts divers autour d’une ambition commune, celle de La Réunion. Et cette ambition ne l'a jamais quitté, même officiellement en retrait de la vie politique, il militait et était encore à la tâche.

***
La réaction de  Patrick Lebreton, maire de Saint-Joseph.
Avec la disparition d'Hilaire Maillot, La Réunion perd une nouvelle fois un de ses bâtisseurs. Hilaire était de ses figures qui ont grandement marqué notre île et participé au développement de notre territoire, de son terroir et de ses sources vives. …
En près de 30 ans d'engagement politique et associatif, cet homme de convictions n'a eu de cesse de porter haut les couleurs de notre île en se faisant notamment le fervent défenseur de notre artisanat local qu'il a contribué à ériger au rang de véritable savoir-faire.
 
***
La réaction d’André Thien Ah Koon, maire du Tampon.
Gaulliste de la première heure, il a marqué la vie politique réunionnaise par sa longévité… Hilaire Maillot était un homme passionné, d'une grande chaleur humaine et qui ne laissait personne indifférent.
Il aimait les combats politiques et n'abandonnait jamais.
 
*** 
La réaction de Nadia Ramassamy, députée de La Réunion.
Il a pu à travers ses nombreuses fonctions … aller au bout de ses convictions, pour le bien être d'une population qui lui tenait à cœur.
Il a réussi par son travail.
 
***
La réaction de d’Ericka Bareigts députée de La Réunion.
Chevalier dans l’Ordre national du Mérite, Hilaire Maillot a eu un parcours professionnel riche et diversifié…
Son engagement politique l’a été tout autant.
Cet orphelin de Salazie a beaucoup travaillé pour prendre sa revanche sur un début de vie difficile, et il n’a pas démérité.
 
***
La réaction de Jean-Hugues Ratenon, député de La Réunion.
Le « roi chouchou » comme il aimait lui même s'appeler, a marqué l'histoire politique de la Réunion…
Enfant de la misère, né à Salazie, il s'est toujours vanté d'être un gaulliste de Gauche, ce qui lui a permis de travailler avec tous les partis politiques dans l'intérêt des plus défavorisés…
Il a démontré par l'exercice de ses responsabilités que quand on veut on peut. En d'autres termes: nou lé kapab.

***
La réaction du Parti Communiste Réunionnais
Il se situait sur la droite de l’échiquier politique. Homme d’ouverture et de consensus, il a participé à des coalitions de gestion avec des Communistes ou l’Alliance dans plusieurs mandats, notamment lorsque Paul Vergès présidait la Région.
 
***
La réaction d’Amandine Ramaye, présidente d’Agir Pou Nout Tout
C'est une page de notre histoire réunionnaise qui se tourne.
C'était un homme au parcours de vie exceptionnel, qui a su rebondir et être force de résilience.
A mon sens, il a voulu à travers son exemple transmettre un message à tous ceux qui l'ont côtoyé mais aussi à la population qui est le suivant  : " nout tout lé kapab, nou lé pas plus, nou lé pas moin, respekt a nou". 
 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play