publicité

L’écrivain comorien Ali Zamir n’a pas obtenu de visa pour La France

L'auteur comorien Ali Zamir, s'est vu refuser son visa pour la  France, alors que son nouveau roman "Anguille sous Roche" rencontre le succès dans les milieux littéraires parisiens. Une pétition circule sur le net pour faire reculer le gouvernement sur cette affaire.

© Reunion1ere
© Reunion1ere
  • Par Jean-Paul Melade
  • Publié le , mis à jour le
Auteur d’ « Anguille sous Roche », un roman très attendu pour la rentrée littéraire de septembre, Ali Zamir, jeune auteur comorien âgé de 27 ans, s’est vu refuser le visa pour la France.

Sélectionné pour plusieurs prix littéraires dont le Prix du roman FNAC et le prix de littérature francophone Senghor, Ali Zamir est également l’invité de plusieurs médias nationaux.
Un refus incompréhensible pour son éditeur. Frédéric Martin, fondateur des Editions Le tripode qui publie l’ouvrage, a lancé hier (mardi) une pétition pour sensibiliser l’opinion.

L’ambassade de France à Anjouan a notifié que la préfecture de La Réunion s’est opposée à autoriser l’auteur et son épouse à transiter par le département.  La pétition a recueilli plus de mille signatures en moins de 24 heures.

Les explications de Frédéric Martin joint par Tiziana Marone.

refus visa Ali zamir interview éditeur frederic Martin

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play