publicité
Élections 2017
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

Les sapeurs-pompiers du Port en grève : insécurité, locaux vétustes...

  • Par Fabrice Floch
  • Publié le

Les 37 sapeurs-pompiers du Port sont en grève illimitée depuis ce lundi 21 Mars 2016. Ils dénoncent, pêle-mêle, l'insécurité lors des interventions, les manque de moyens, de turnover sur ces postes à haute-tension, la vétustés des locaux ou l'absence de soutien de leur adminsitration. 

© Hubert Debeux (Réunion 1ère)
© Hubert Debeux (Réunion 1ère)
Les 37 sapeurs-pompiers du Port ont, une fois de plus, débrayé depuis lundi pour dénoncer leurs conditions de travail. Depuis des mois, les soldats du feu de la ville protuaire réclament une vraie caserne. Installés dans des Algecos depuis des années, ils attendent toujours la livraison, d'une vraie caserne. De plus au fil du temps, intervenir dans certains quartier du Port est devenu périlleux.
Ce lundi 21 Mars 2016 à 19h30, le conducteur d'une ambulance a été blessé à un poigné par un jet de galet. Un danger supplémentaire à gérer qu'ils dénoncent. Ils veulent que la situation particulière de cette caserne soit prise en compte. Les policiers portois viennent d'obtenir la reconaissance qu'ils travaillent en zone sensible. Ils veulent que le temps passé en service dans ces quartiers soit pris en compte comme dans la police. 

Une collection des galets reçus en intervention

Pour inciter à un vrai turnover des effectifs, ils demandent que cette reconnaissance soit concrétisée en terme de carrière et de rémunération. Ils souhaitent également obtenir un accompagnement des forces de l'ordre quand ils doivent se déplacer dans les quartiers "sensibles" de la ville. Les sapeurs-pompiers portois ont entamé une collection de galets reçus lors des secours aux victimes. Une collection qu'ils ne souhaitent pas compléter...
Les soldats du feu demandaient également la nomination d'un adjoint au chef de centre. Seul point pour lequel ils viennent d'obtenir une réponse favorable.
© Hubert Debeux (Réunion 1ère)
© Hubert Debeux (Réunion 1ère)

 

Partagez :

  • CHU : une délégation reçue par Ericka Bareigts, la ministre des Outre-mer

    social

    La grève des personnels des CHU ne laisse pas les politiques indifférents. Après le député-maire de Saint-Leu, c’est le maire de Saint-André qui est venu les rencontrer. En fin de matinée, Ericka Bareigts a reçu une délégation à la préfecture.

    Mis à jour le jeudi 02 Mars 2017 à 19:11
  • CHU : les syndicalistes à la préfecture avant de rencontrer le directeur jeudi

    social

    Les chiffres du déficit du CHU Réunion s’éclaircissent. Plusieurs éléments connus des dirigeants et du conseil de surveillance n’ont pas été transmis en temps et en heure aux responsables politiques. Une aide exceptionnelle est espérée…

    Mis à jour le mercredi 01 Mars 2017 à 11:49
  • Ce mardi le CHU tournera au ralenti

    social

    La mobilisation est inéluctable, l’intersyndicale se prépare, à l’hôpital où la La situation est préoccupante, ceux qui viendront se faire soigner ou voir un malade auront les informations nécessaires sur ce mouvement annoncé pour une durée illimitée. 

    Mis à jour le lundi 27 Février 2017 à 16:47

les + lus

les + partagés

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play