publicité

Madagascar : 60 militaires armés font le siège de la mairie de Tana

La mairie de Tananarive a été encerclée pendant plusieurs heures par des militaires en arme après l’arrestation de l’un des leurs par la police municipale. Un incident d’une gravité extrême qui illustre les tensions actuelles sur la Grande-Ile.

© Capture d'écran l'Express de Madagascar
© Capture d'écran l'Express de Madagascar
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le
Mercredi soir, 60 bérets rouges armés de leurs Kalachnikovs ont encerclé la mairie de Tananarive révèle sur son site l’Express de Madagascar. Dirigés par le général de brigade Théophile-Justin Rakotonirina, ils se sont déployés vers 17 heures, bloquant toutes les issues.
Pendant près de deux heures, ils ont bloqué les accès de l’édifice exigeant la remise en liberté d’un soldat placé en garde à vue suite à un accrochage avec les représentants des forces de l’ordre.

Madagascar sous haute tension

Tout commence en fin d’après-midi lors d’une opération de contrôle des commerçants d’un quartier de la capitale. La femme du militaire gardé à vue est prise à partie par les policiers. Son mari intervient. De fil en aiguille la situation s’enflamme et dégénère au point d’échapper à tout contrôle.
Le béret rouge est interpellé et amené dans les bureaux de la police municipale qui sont installés au cœur de la mairie.
Finalement, la tension est retombée après l’intervention du colonel de gendarmerie de la région et du commissaire principal de la capitale.
 
Cette scène surréaliste confirme cependant que la situation malgache est actuellement explosive. Le moindre incident peu rapidement dégénérer…

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play