publicité

Madagascar : deux ex-ministres retrouvés morts à leurs domiciles en 72 heures

Après l’ancien ministre de la communication de Ravalomana, c’est celui de la Fonction publique qui vient d’être retrouvé mort à son domicile d’Ivato. Dans les deux cas, les crimes auraient été perpétrés par des voleurs, coïncidence troublante en 72 heures.

© Capture d'écran L'express de Madagascar
© Capture d'écran L'express de Madagascar
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le
En fin de semaine dernière, les forces de l’ordre sont appelées au domicile de  Mamy Rakotoarivelo à Ankadifotsy. Le corps sans vie de l’ancien ministre de la communication du gouvernement de Ravolomana vient d’être découvert par ses employés.
Lundi, soit 72 heures plus tard, les gendarmes constatent le décès de Jacky Mahafaly  Tsiandopy, ancien ministre de la Fonction publique et des lois sociales du même gouvernement révèle L'Express de Madagascar. Dans les deux cas, les corps présentent de nombreuses ecchymoses et leurs villas ont été fouillées de fond en comble. Des scènes qui pourraient faire penser à de simples cambriolages qui auraient mal tournés, mais compte tenu des fonctions qu’occupaient les victimes le doute est permis.
 
Des observateurs critiques des dérives gouvernementales
 
Les deux victimes n’apparaissaient plus au premier plan de la vie politique de la Grande-Ile, mais interrogés sur des polémiques avaient ouvertement mise en cause, le nouveau gouvernement malgache.
Pour l’instant, la justice comme les enquêteurs privilégient la piste criminelle. Les braqueurs seraient repartis avec des bijoux en or et un ordinateur portable.
Reste à attendre si les résultats des prélèvements effectués dans les domiciles offrent une piste et si oui laquelle ?
Impossible également d’empêcher les opposants au pouvoir actuel d’évoquer la mise en cause de l’Etat dans les harcèlements dont seraient victimes les inspecteurs généraux des services publics…

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play