publicité

Manifestation des emplois verts contre la baisse des contrats aidés

Les emplois verts vont manifester, ce mercredi 13 septembre 2017, devant la préfecture de La Réunion contre la baisse du nombre de contrats aidés. Le collectif dénonce la disparition de 24 000 emplois, même temporaire, pour le public le plus fragile.

© Archives (Réunion 1ère)
© Archives (Réunion 1ère)
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le
Les jours se suivent et se ressemblent cette semaine à Saint-Denis. Après le collectif Saint-Denis en colère lundi, la manifestation contre la réforme du Code du travail mardi, ce sont cette fois les emplois verts qui se sont donnés rendez-vous devant la préfecture pour protester contre la baisse brutale du nombre de contrats aidés.
Selon la Plateforme des Associations d'Emplois Verts de La Réunion (PAEV 974) le gouvernement supprime : "24 000 emplois destinés aux publics les plus fragiles".

La rentrée reportée

Les représentants des emplois verts qui s'étaient associés aux députés de La Réunion début août 2017 demandent le maintien des contrats accordés en 2016. La PAEV 974 attend, au moins, un millier de manifestants et la présence de plusieurs politiques locaux dont le Didier Robert, président de la région Réunion.
Pour mémoire, le sujet sensible de la suppression des contrats aidés a surgi lors de la rentrée scolaire 2017/2018. Il avait entraîné le report de l'ouverture des écoles dans 18 communes sur 24 faute d'assistante maternelle et d'encadrant en nombres suffisants.

Des contrats aidés dans les associations !

Les maires, de droite comme de gauche, s'étaient d'ailleurs unis pour réclamer et obtenir une augmentation du nombre de contrats aidés. Dans 6 communes les enfants étaient donc rentrés en classe le 18 août 2017, comme prévu, et dans les 18 autres l'ouverture des portes des écoles avaient été reportée au 22 août.
Ce problème réglé, la page des contrats aidés n'est pas pour autant tournée. Malgré un a priopri négatif des tenants des cordons de la bourse, les contrats aidés sont incontournables. Aujourd'hui, ce sont les emplois verts qui vont manifester devant les grilles de la préfecture, mais demain ?
De nombreuses associations (d'aide aux personnes, d'éducation, sportives, agricoles) ne peuvent exister sans la présence d'un contrat aidé...

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play