publicité

Marie-Stanislas est décédée, samedi, à l’hôpital de La Roche-sur-Yon

La volonté de Marie-Stanislas Boutiana, atteinte d’un cancer incurable, de finir ses jours dans son île a ému toute La Réunion. Fin juillet début août, des associations et des anonymes s’étaient unis pour lui offrir ce dernier voyage…

© francetvinfo
© francetvinfo
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le
Samedi, midi, s'est entourée de son mari et de ses enfants âgés de 15 et 11 ans, Marie-Stanislas Boutiana, Réunionnaise de 33 ans, s’est éteinte à l’hôpital de La Roche-sur-Yon. Elle avait émis le souhait de finir ses jours dans son île natale, mais son état de santé ne lui permettait plus de supporter un si long trajet. Fin juillet et début août, sa volonté de pousser son dernier souffle à La Réunion avait créé un immense élan de solidarité. Association, particuliers s’étaient mobilisés pour lui permettre de fêter ses 33 ans, puis de fermer les yeux une dernière fois à Saint-Paul. Là, ou elle a vu le jour le 12 août 1984.
 
Les feux de croisement s’allument en sa mémoire
 
Malheureusement, la maladie ne lui a pas permis de réaliser son vœu. Le 7 août 2017, alors que le projet était enfin réalisable, le corps médical de l’hôpital de La Roche-sur-Yon s’y est opposé. Le cancer incurable dont elle souffrait avait gagné du terrain et Marie-Stanislas Boutiana était trop faible pour supporter un tel voyage.
C’est donc finalement dans les bras de son mari, entouré de ses enfants que la jeune mère de famille a rendu son dernier souffle. 
Le corps de la jeune femme sera inhumé sur son île. Sa famille organise son rapatriement. 
Ce lundi 21 août 2017, les routiers et les automobilistes réunionnais lui ont rendu hommage en allumant leurs feux de croisement…

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play