publicité

Maurice : le fils et la fille, d’un couple d'enseignants, engagés en Syrie avec l’EI

L’Express de Maurice révèle sur son site que deux enfants d’un couple d’enseignants ont rejoint la Syrie pour s’engager dans les rangs de Daesh. Leur voyage vers la Turquie, puis la Syrie aurait été payé par le frère de leur père.

© Capture d'écran L'Express de Maurice
© Capture d'écran L'Express de Maurice
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le
L’île Maurice est sous le choc. Zafirr et sa sœur Lubnaa Golamaully ont quitté l’île Maurice pour rejoindre les rangs de l’Etat islamique en Syrie. Ce voyage a été financé par le frère de leur père.
Convaincus d’être des membres actifs de l’Etat islamique, Mohamed-Iqbal et son épouse Nazimabee, âgés de 48 et 46 ans, sont entendus par la Old-Court de Londres depuis ce lundi 3 Octobre 2016, c’est dans le cadre de ces auditions qu’ils ont reconnu avoir payé le voyage de leur neveu et de leur nièce.
 
Le voyage financé par l’oncle
 
Ces révélations confirment, en fait les craintes de leurs parents. Rechad et Zulekha Golamaully avaient de sérieux doute depuis Mars 2015 et la disparition de leur fille.
Mohamed-Iqbal Golamaully vient de balayer leurs derniers espoir en confirmant que sa nièce était en Syrie depuis cette date, où elle a rejoint son frère.
L’oncle a expliqué qu’il lui avait conseillé d’apprendre à se servir du fusil dont elle venait de prendre possession.
Ces informations ont abattu les parents de Zafirr et Lubnaa. Leurs enfants âgés d’une vingtaine d’années, ont étudié respectivement, lui au collège-Royal de Port-Louis et  elle au Queen-Elisabeth Collège. Un parcours classique et sans embûche…
 
Les vols Maurice/Turquie sous haute surveillance
 
Sur son site et dans son édition du jour, l’Express de Maurice rappelle que 25 personnes vivant sur l’île sœur sont suspectées d’être des terroristes. 5 Mauriciens combattant en Syrie ont été formellement identifiés.  
L’ile Maurice possède 5 liaisons hebdomadaires avec la Turquie. Des vols qui vont être placés sous haute surveillance, désormais, viennent d’annoncer les autorités.
La liste des voyageurs sera examinée et conservée. Les Mauriciens, qui ne reviendraient pas dans un délai raisonnable et sans raison officielle, seront considérés comme partis en Syrie rejoindre les rangs de Daesh.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play