publicité

Les pluies de Carlos ont été bénéfiques pour les nappes phréatiques

Une recharge partielle des ressources en eau, insuffisante pour combler l’important déficit. La plus grande partie des fortes pluies est retournée à la mer.

© Réunion1ère
© Réunion1ère
  • Par Gilbert Hoair
  • Publié le , mis à jour le
Le déficit cumulé depuis 2011 n’a pas été comblé. La Réunion dispose d’un répit de 3 à 4 semaines.  Si de nouvelles pluies ne viennent pas arroser l’île, des mesures de restriction de la distribution et de l’utilisation de l’eau, reviendront en vigueur. Il faudrait trois ou quatre Carlos par an pour répondre aux besoins de la consommation dans l’île
 
Autre fait constaté avec le passage de Carlos : la décrue rapide, même si les chiffres relevés ce vendredi sont importants.
Exemple à la Rivière des Roches à Bras-Panon le débit avant Carlos était de 500 litres par seconde. Ce vendredi matin, deux jours après les fortes pluies de Carlos, il était encore de 10000 litres par seconde.
Gilbert Sam-Yin-Yang de l’Office de l’eau souligne que 7,6 milliards de mètres cube d’eau tombent sur l’île chaque année mais seulement 3 milliards pénètrent dans le sol.

En images avec Annabelle Boyer
Le point sur la ressource en eau après Carlos

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play