publicité

Les requins prélevés à proximité des côtes réunionnaises n'ont pas la ciguatera

Les échantillons de 45 requins bouledogue et 45 requins tigre ont été analysés et ne révèlent pas de présence de ciguatoxine. 

Pas de ciguatera dans les requins côtiers de La Réunion
  • Par Gilbert Hoair
  • Publié le

Seuls deux requins tigres pêchés entre 2015 et 2016 étaient porteurs de traces de la ciguatera révèle l’étude du programme d’études sur l’écologie et le comportement des requins côtiers de La Réunion.

Frédéric Carre, sous-préfet de Saint-Paul et président du CRA (Centre de Ressources et d'Appui Risque Requin) : "ce qu'indique ce rapport c'est que les recherches doivent continuer."
Les scientifiques veulent faire d'autres analyses sur les deux échantillons positifs à la ciguatera.
L’interdiction de commercialisation de vente du requin reste en vigueur.

Un nouveau programme

Un appel d'offre ouvert à tous, professionnels ou plaisanciers, sera lancé pour les prélèvements de requins autour de La Réunion.

Ce nouveau programme sera financé, comme Cap Requin par l’Etat, la Région et les communes.

La nouvelle cible sera les requins bouledogues juvéniles.  Il sera possible de faire des prélèvements à l’embouchure de l’Etang Saint-Paul  et du Gol, ainsi que dans les lagons, là où des nurseries ont été observées.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play