publicité

La Réunion : baisse des contrats aidés. Les maires manifestent

Les maires de La Réunion ont obtenu, mardi, une rallonge de 1 800 contrats aidés pour la rentrée. Cependant, ils manifestent à 10 heures devant la préfecture pour protester contre la baisse de 75 % de l’enveloppe dévolue à ces emplois.

© Reunion1ere
© Reunion1ere
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le , mis à jour le
Les maires de La Réunion ont rencontré, ce mardi 8 août 2017 dans l’après-midi le préfet, pour discuter de la diminution des contrats aidés par l’Etat à partir du second semestre.
Une annonce qui a été effectuée par Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des comptes publics, début juillet 2017. Pour limiter le déficit de la France, le gouvernement va restreindre de manière importante les aides aux contrats aidés pour le dernier semestre de l’année 2017. Le ministre justifie sa politique en expliquant que les 2/3 du budget consacré au domaine ont déjà été consommés en début d’année.
                
Vers la diminution de la durée des contrats
 
Les maires des 24 communes de La Réunion sont unanimes, cette mesure est brutale et ingérable. Mardi, le préfet a annoncé que 1 800 contrats aidés seraient financés pour la rentrée du 18 août 2017. Après les questions, restent en suspend…
Stéphane Fouassin, président de l’Association des maires de La Réunion précise sur le site Clicanoo que les maires vont devoir revoir la durée des contrats. Ils devraient passer de 10 à 6 mois en fonction des postes à pourvoir.
En 2016, 456 723 personnes ont bénéficié d’un contrat aidé pour un coût de 4,2 milliards en 2016.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play