publicité

Jean-Hugues Ratenon avec écharpe tricolore et débroussailleuse défend les emplois aidés

Une action de nettoyage du site de Beauvallon à Saint-Benoit pour attirer l’attention du gouvernement sur l’utilité des emplois vert dans la lutte contre les maladies transmises par les moustiques.

Le député Jean-Hugues Ratenon travaille avec les emplois verts
  • Par Gilbert Hoair
  • Publié le , mis à jour le
Pour Jean-Hugues Ratenon, casque de protection sur la tête et écharpe tricolore sur la poitrine: " il est important de participer à la lutte contre les maladies vectorielles… en diminuant les emplois verts, le gouvernement risque de déclencher une crise sanitaire."
Le député tire la sonnette d’alarme : « Il est important pour moi de participer à cette action avec l’écharpe de la République »

Dans un communiqué publié en fin d’après-midi, Jean-Hugues Ratenon demande l’extension du protocole d’accord signé en Martinique, à La Réunion.  Le protocole signé par le préfet de Martinique prévoit le maintien du quotas 2016 des contrats aidés et le maintien du taux de prise en charge.


 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play