publicité

Réunionnais de la Creuse : Anne David, revient sur son île 49 ans après

Elle a été adoptée par une famille du Finistère. Aujourd'hui, mariée et mère de famille, elle veut comprendre les circonstances de son abandon et renouer les contacts avec ses sœurs dans l'île.

Anne David "Réunionnais de la Creuse" à son arrivée à La Réunion © Réunion1ère
© Réunion1ère Anne David "Réunionnais de la Creuse" à son arrivée à La Réunion
  • Par Gilbert Hoair
  • Publié le , mis à jour le
Micros et Caméras attendaient Anne David, à son arrivée à l'aéroport Roland Garros ce jeudi matin.
A 49 ans, elle revient dans son île.
« Quand j'ai commencé à voir l'île (par le hublot), j'avais une boule d'angoisse. Mais heureusement j'ai mes enfants avec moi, et de toute façon je ne pouvais pas faire marche arrière. » déclare t’elle.

Une découverte récente

Anna a été adoptée à 18 mois par une famille du Finistère en Bretagne.
Elle savait qu'elle était Réunionnaise, mais c'est en regardant une émission sur les Réunionnais de la Creuse à la télévision, quelle s’est demandée si elle ne faisait pas partie de ces enfants envoyés dans les années 60-70 vers les zones dépeuplées de France

Une décision rapide

Elle mène des recherches avec l’aide de l’association des enfants déracinés des DROM et découvre une partie de son dossier. 
Son nom est sur la liste de 2150 enfants recensés par la commission d'experts mise en place par le gouvernement en février 2016.  Elle peut bénéficier d'une aide pour un billet d'avion et une prise en charge de son séjour sur place pour retrouver sa famille et consulter son dossier auprès du conseil départemental.
La voici à La Réunion.

En images avec Christelle Floricourt, Melissa Gajahi et Valèrie Philogène

Le retour d'Anne David


Voir ici le Grand Format réalisé par Pascal Coussy de France 3 Limoges.

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play