publicité

Saint-Benoît : le parquet antiterroriste suit le dossier. Des enquêteurs arrivent

Les gardes à vue de Jérôme Lebeau, de sa mère, sa sœur et son beau-frère peuvent durer 4 jours. Les auditions des suspects seront menées par les enquêteurs spécialisés dans la lutte contre le terrorisme. Ils viennent d’arriver à La Réunion.

© Nathalie Rougeau (Réunion 1ère)
© Nathalie Rougeau (Réunion 1ère)
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le , mis à jour le
L’affaire, Jérôme Lebeau, 22 ans, nouvellement convertit à l’Islam et radicalisé, est désormais suivie par la section antiterroriste du parquet de Paris. Des enquêteurs ont débarqué ce matin dans l’île pour entendre, le jeune homme et ses proches. La mère, sa sœur, le beau-frère et le Bénédictin ont été placés en garde à vue. Les trois premiers sont interrogés par la Sûreté départementale au commissariat de la rue Malartic à Saint-Denis.
Jérôme Lebeau est désormais hospitalisé au CHU de Bellepierre dans une chambre sécurisée et sous haute surveillance.
 
Un passage à l’acte violent imminent
 
Tous seront entendus par les enquêteurs parisiens. Jérôme Lebeau était fiché S et son nom venait d’intégrer la plateforme PHAROS (Plateforme d’Harmonisation, d’analyse, de Recoupement et d’Orientation des Signalement). Un outil informatique créé en 2009 afin de regrouper les informations concernant des personnes suspectées d’activités criminelles.
L’apparence générale du suspect n’avait pas beaucoup évolué. Ses voisins et les personnes qui le croisaient régulièrement avaient noté qu’il s’était rasé la tête et laissé pousser la barbe.
En coulisses en revanche, le comportement avait profondément changé. Les policiers locaux en charge de la lutte contre le terrorisme redoutaient un passage à l’acte violent imminent, d’où l’interpellation…
Mosquée fréquentée par Jérôme Lebeau

 


L'enquête sur le présumé terroriste

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play