publicité

Saint-Louis : pros et antis vingt-cinquième commune face à face

Sujet sensible depuis des années, la création de la commune de la Rivière-Saint-Louis était au cœur des débats du Conseil municipal, ce mercredi 26 juillet 2017. Les uns militent pour sa mise en place dès 2018, les autres préféreraient attendre 2020.

Les manifestants devant la mairie de Saint-Louis © Suzette Emma (Réunion1ère)
© Suzette Emma (Réunion1ère) Les manifestants devant la mairie de Saint-Louis
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le
Il y a des sujets récurrents. La création d’une vingt-cinquième commune en scindant Saint-Louis et la Rivière-Saint-Louis en fait parti depuis une dizaine d’années, désormais.
Mercredi soir, le Conseil municipal étudiait à nouveau la question de la mise en place de ce projet.
Pour le maire actuel, la création de cette 25ème commune doit être repoussée à 2020. Il serait trop coûteux pour Saint-Louis, mais également pour la Rivière. Ce projet est impossible, à mettre en œuvre sans une augmentation des impôts locaux, argumente-t-il.
 
Conseil municipal sous haute tension
 
L’opposition dénonce le retard et s’insurge contre un nouveau report. Pour les futurs candidats à la magistrature suprême, il faut créer cette 25ème commune dès 2018.
Mercredi soir, une centaine de militants des deux camps se toisaient du regard. Dans la salle du conseil, les affrontements vocaux étaient suivis de sifflets et d’applaudissements des uns et des autres. Finalement, à 18h30, la police municipale a invité le public à quitter les lieux.    

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play