publicité

Un serpent de mer pêché aux Roches-Noires, a été relâché

Décidément, nos côtes regorgent de surprises, pas toujours très agréables. Le 20 octobre 2017, un Pélamis platurus a été trouvé, à la dérive, à proximité de la plage des Roches-Noires. Ce serpent marin, rarissime, a séjourné à Kélonia avant d'être relâché loin, à l'Est de l'île.

© Kélonia
© Kélonia
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le , mis à jour le
Le Pélamis platurus, vous ne connaissiez pas ? Normal, nous non plus. Ce serpent de mer pélagique passe sa vie dans les océans au large des côtes. Les femelles s'approchent de la terre pour expulser leurs petits, mais il est rare d'en observer. Trois signalements ont été enregistrés dans la zone. Le premier en 1999 vers l'Etang-Salé, le second à Mayotte en 2016 et le troisième à Maurice en août 2017. C'est donc la quatrième fois seulement que les spécialistes recueillent Pélamis platurus.
© Kélonia
© Kélonia
Relâché lundi, au large dans l'Est 
© Kélonia
© Kélonia
Ce serpent marin, au venin potentiellement mortel, se nourrit exclusivement de poissons. Il est très peu agressif nous apprend Stéphane Ciccione, directeur de Kélonia et scientifique passionné. Il vit dans l'océan indien et le Pacifique. Lors de son séjour à La Réunion, le serpent de 71 cm a mué. Sa peau va être envoyée au Muséum d'Histoire Naturelle pour des analyses plus poussées. L'animal a été relâché lundi matin, loin à l'Est de l'île dans un courant qui l'éloigne de La Réunion. En cas de découverte insolite ou si vous êtes témoins de l'échouage d'animaux marins vous pouvez contacter le 0262 43 43 43. 
© Kélonia
© Kélonia






 







Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play