publicité

Les z’ACHarnés sont de retour le 4 février 2017 au petit stade de l’Est

40 artistes, chanteurs, musiciens et personnalités médiatiques vont offrir un spectacle au profit de l’association Les z’ACHarnés. Les fonds permettront de financer à l’ACH de construire La Maison du Bonheur.

Coulisse des bandes annonces des z'ACHarnés, 40 artistes et personnalités participeront le 4 février 2017 au show du petit stade de l'Est © Jean-Pierre Sartor (Réunion 1ère)
© Jean-Pierre Sartor (Réunion 1ère) Coulisse des bandes annonces des z'ACHarnés, 40 artistes et personnalités participeront le 4 février 2017 au show du petit stade de l'Est
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le
En métropole, les Enfoirés se réunissent tous les ans au profit des restos du cœur. S’inspirant de ce brillant exemple, à La Réunion les z’ACHarnés se réunissent depuis 2014 pour aider l’ACH à financer ses projets grâce à l’argent ainsi recueilli.
La première année, les rênes du show avaient été confiées à Audrey Dardenne. Un an plus tard, carte blanche était donnée à Nicole Dambreville.
Cette fois, c’est Gessica Pitou, célèbre chanteuse de jazz du Sud de l’île, qui se lance dans l’aventure.
 
Des réalisations existantes et de nouveaux projets à financer
 
Elodie Aye, Tania Boristhène, Nicole Dambreville, Tatiana Gaze, Pascal Manglou, Vanille M’Doihoma, Mélody Plenet, Mickaël Pouvin, Martine Rahyr, Fabrice Ramaye, Elica Rajoeliarisoa, Lino Rasolonirina, Laurent Roselli, Tiffany Turpin, Natacha Tortillard, Philippe Zora, Katiana Castelnau, Emilie Minatchy, Didye Kergrin, Sébastien Payet, Alain Techer, Jahiro, Hadjee, Benjam, Laurence Roustandjee, Missty, Lysiane et enfin Fabrice Legros sont dans les starting-blocks pour faire le show et récolter des fonds au profit de la Maison du Bonheur. Comme son nom l’indique, cette case ouvrira ses portes aux laissé-pour-comptes. Handicapés, personnes seules, âgées ou illettrées trouveront toujours une main tendue…

Les finances manquent, les idées jamais
 
Des esprits chagrins affirmeront que le parallèle avec les restos du cœur est osé et pourtant !...
Certes l’ACH (Association Coopération humanitaire) n’a pas la réputation de la structure fondée par Coluche, mais depuis 1992 le projet un peu fou de Justine Edmond a bien grandi. Reconnue d’utilité publique, l’ACH multiplie les actions à La Réunion, Madagascar et au Sénégal. C’est d’ailleurs dans ce pays que l’idée a germé dans l’esprit de la fondatrice de cette structure.
25 ans plus tard, des handicapés ont une école dans le Bas-de-la-Rivière à Saint-Denis, des orphelins sont recueillis à Mada, des soins apportés dans des villages très éloignés des villes du Sénégal entre autres…
Pour ces raison et beaucoup d’autres les z’ACHarnés se réunissent une fois de plus et montent un spectacle pour la bonne cause.

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play