publicité

Fait divers au Nicaragua : le procès fixé au 10 février

L'audience préliminaire, suspendue mercredi, a repris hier vendredi. Les quatre prévenus, dont un habitant de l'archipel, ont été mis en détention provisoire. La date du procès a été fixée au 10 février prochain.

Les faits ont eu lieu le week-end dernier au Nicaragua. © SPM1ère
© SPM1ère Les faits ont eu lieu le week-end dernier au Nicaragua.
  • Par Delphine Jeanneau
  • Publié le
L'audience préliminaire qui avait été suspendue mercredi, en raison de l'absence d'un interprète, a eu lieu ce vendredi matin dans un tribunal pénal du Nicaragua. Quatre personnes comparaissaient dont une de Saint-Pierre et Miquelon. L'homme de 34 ans était accompagné du Vice-Consul de France au Nicaragua et d'un interprète français qui, selon la presse locale, ne parlait pas couramment l'Espagnol.

Détention provisoire

Après l'énoncé des chefs d'accusation, le Ministère public a demandé la mise en détention provisoire des quatre prévenus qui étaient déjà en préventive. Les trois Nicaraguayens et le Saint-Pierrais sont accusés d'homicide. Le Vice-Consul de France au Nicaragua a tenu à rappeler le rôle de la France pour ses ressortissants : "Je suis là comme le stipule la Convention de Vienne et comme le stipule l'article 36... L'ambassade de France veut s'assurer par mon intermédiaire que les conditions de détention soient respectées". 

Procès

Les faits se sont déroulés le week-end dernier dans un bar de Masachapa, une station balnéaire de la côte Pacifique. Une dispute aurait éclaté entre un citoyen américain et les quatre hommes. La victime est décédée le lendemain à l'hôpital. La date du procès a été fixée au 10 février prochain. 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play