publicité
Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Fin du mouvement de grève à la CEPAC de Saint-Pierre et Miquelon

  • Par Delphine Jeanneau
  • Publié le

La grève est terminée. Les employés de la CEPAC ont repris le travail dans le courant de la matinée. Un accord a été trouvé avec la direction, apportant des garanties en terme de formation et d'accompagnement des salariés.

Représentants syndicaux, délégués du personnel et direction ont échangé une bonne partie de la journée de jeudi. © SPM1ère
© SPM1ère Représentants syndicaux, délégués du personnel et direction ont échangé une bonne partie de la journée de jeudi.
La grève est levée à la CEPAC de Saint-Pierre et Miquelon. Les employés ont repris le travail ce matin. Un accord a été trouvé avec la direction. Pour rappel, la plupart des salariés était en grève depuis mardi pour dénoncer une dégradation des conditions de travail depuis la reprise de la banque par la Caisse d'Epargne Provence Alpes Corse.

"Soutien"

"La direction va permettre de faire venir deux personnes en soutien, à la fois pour alléger la surcharge de travail qui s'est accumulée et, en même temps, pour accompagner les salariés sur le volet formation", explique Sophie Briand, secrétaire générale de l'Union départementale Force Ouvrière de Saint-Pierre et Miquelon.
Sophie Briand, revient sur ces trois jours de grève. Des propos recueillis par Mathias Raynaud et Jérôme Anger :
Sophie Briand

Véronique Perrin, secrétaire générale Union interprofessionnelle CFDT évoque ce matin une "sortie de conflit très honorable pour les salariés". Des propos recueillis par Linda Saci :


Serge Derick, membre du directoire de la CEPAC sera l'invité du journal télévisé ce vendredi soir.

Jeudi, journée d'échanges

Hier, les salariés avaient poursuivi leur mouvement pour une 3e journée consécutive. Des négociations ont eu lieu toute la journée, en présence notamment de Serge Derick, membre du directoire de la Caisse d'Epargne Provence Alpes Corse, des représentants syndicaux et des délégués du personnel.

"Echanges constructifs"

En fin d'après-midi, Veronique Perrin, secrétaire générale UI CFDT, déclarait :  "les échanges ont été plutôt constructifs et on pense aboutir à quelque chose qui conviendra tant en terme de formation que de prise en compte des réelles difficultés. Nous attendons maintenant la rédaction d'un engagement écrit qui va nous permettre de décider si les objectifs sont atteints et si la grève est levée ou pas". "On a balayé l'ensemble des points de revendication et ce qui a été positif, c'est (...) la prise de conscience (... ) des conséquences de cette transition mal accompagnée. Il y a un certain nombre de choses qui vont pouvoir, si elles sont mises dans le document, permettre de temporiser les effets de ce qu'il s'est passé." Dans la soirée, les discussions ont repris. Les déclarations de Véronique Perrin, secrétaire générale de l'UI CFDT et Sophie Briand, secrétaire générale de l'UD FO, jeudi en fin d'après-midi :

Véronique Perrin et Sophie Briand

Partagez :

les + lus

les + partagés

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play