publicité
Élections 2017
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

La grève à la CEPAC de Saint-Pierre et Miquelon reconduite

  • Par Delphine Jeanneau
  • Publié le , mis à jour le

La plupart des salariés de la CEPAC de l'archipel est en grève depuis ce matin 8h30. Ils dénoncent une dégradation de leurs conditions de travail depuis l'absorption par le groupe. Retour sur cette journée.

Le mouvement de grève a commencé ce mardi matin. © SPM1ère
© SPM1ère Le mouvement de grève a commencé ce mardi matin.
Des banderoles, des pancartes et une présence devant l'établissement toute le journée. Ce mardi, les salariés de la CEPAC de Saint-Pierre et de Miquelon ont entâmé un mouvement de grève. Un mouvement qui aurait été suivi par 93% des salariés aujourd'hui.

Revendications

"Les salariés sont en souffrance depuis le rachat de la banque de Saint-Pierre", précisait ce matin Véronique Perrin, secrétaire générale de l'Union Interprofessionnelle CFDTde Saint-Pierre et Miquelon. Avant d'ajouter : "Il y a un eu gros manque d'information au départ, un manque de formation pour les nouveaux outils ce qui a des conséquences en terme de mal-être au travail, de stress, de prise de retard et donc des conséquences aussi pour la clientèle". Les grèvistes ont reçu de nombreux soutiens, notamment de Matthew Reardon, tête de liste Cap sur l'Avenir pour les prochaines élections territoriales : "La banque, c'est le poumon de l'archipel, c'est toute l'économie, c'est les particuliers, c'est tout l'archipel qui est concerné, ce n'est pas juste des revendications de personnel (...)". Stéphane Artano, tête de liste Archipel Demain, a réagi lui aussi, sur les réseaux sociaux en rappelant ses "réserves" dès 2014 quand il précisait qu'une "attention particulière devrait être rapidement portée sur le fait d'apporter un certain nombre de garanties (si elles existent) aux salariés et aux clients (...)".

Courrier

Lundi soir, l'intersyndicale avait remis un courrier au président du directoire du groupe, en visite sur l'archipel.
Ce soir, les syndicats attendaient encore l'ouverture de discussions. La direction de la banque n'accepterait de recevoir que les délégués du personnel. Les grèvistes exigent eux, une réunion avec les représentants FO et CFDT.

Retour sur cette journée avec Frédéric Dotte et Claude Leloche :

Grève à la CEPAC

 

Des salariés mécontents et certains clients insatisfaits, depuis le changement de propriétaire, les professionnels rencontrent des difficultés dans leurs relations d'affaires. Les entrepreneurs n'ont pas tenu à s'exprimer, toutefois certains relaient les constats qu'ils ont pu faire et leurs craintes. Les explications de Patrick Caillet :

Des difficultés rencontrées par les professionnels

 

Partagez :

  • Rencontres entre les entrepreneurs et l'IEDOM

    économie

    La Cacima avait invité ce mercredi 22 mars les entrepreneurs de Saint-Pierre et Miquelon à rencontrer le responsable de l'IEDOM. Objectif : leur présenter ce que l'institut peut leur apporter.  

    Mis à jour le vendredi 24 Mars 2017 à 11:12
  • Que représentent les soldes sur l'archipel aujourd'hui ?

    économie

    Moins 30%, moins 50%... Jusqu'au 28 février, c'est la traditionnelle valse des étiquettes d'hiver sur l'archipel. "Trop longs", "compliqués à mettre en œuvre", les soldes ne font pas l’unanimité parmi les commerçants. Et de nombreuses autres opérations ont lieu tout au long de l'année. 

    Mis à jour le jeudi 02 Février 2017 à 11:56
  • Des morues XXL, pas de quoi effrayer la SNPM

    économie

    A mi-saison de la campagne de pêche, le Béothuc est rentré chargé d'une belle prise. A bord du chalutier : 70 tonnes de poissons, dont 67 de morue. Et surtout des produits de taille exceptionnelle que la Société Nouvelle des Pêches de Miquelon (SNPM) a dû traiter.

    Mis à jour le jeudi 26 Janvier 2017 à 18:03

les + lus

les + partagés

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play