publicité
Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Inquiétudes autour du stock de crabe des neiges

  • Par Delphine Jeanneau
  • Publié le

Les chiffres des récentes captures à Saint-Pierre et Miquelon ne laissent rien présager de bon pour l'avenir du stock de crabe des neiges. Principale explication : une légère augmentation de la température de l'eau qui impacte le développement des larves.

Baisse drastique des stocks de crabes des neiges © SPM1ère
© SPM1ère Baisse drastique des stocks de crabes des neiges
Les stocks de crabe des neiges sont en chute libre dans la région. Les derniers chiffres sont très inquiétants : moins 80% en 4 ans. Une réunion d'information devait être organisée ce mardi à Saint-Jean de Terre-Neuve, par Pêches et Océans Canada. Qu'en est il pour Saint-Pierre et Miquelon ?

5 tonnes

L'état de la ressource inquiète. Les chiffres des récentes captures sur l'archipel ne sont pas bons : 5 tonnes en 2016, contre 325 tonnes en 2012 ou encore "quasiment 600 tonnes dans les années 1999-2000", explique Herlé Goraguer, délégué Ifremer à Saint-Pierre et Miquelon.
Le reportage d'Emilie Boulenger et Flavie Bry :

Situation des stocks de crabes des neiges


Partagez :

  • 1er mai : ouverture officielle de la pêche à la truite

    pêche

    Ce lundi 1er mai, ils étaient nombreux à pêcher la truite aux abords des étangs et des ruisseaux de Saint-Pierre. Les pêcheurs se sont donc levés aux aurores pour s'adonner à cette activité très prisée des adultes mais aussi des plus jeunes.

    Mis à jour le lundi 01 Mai 2017 à 17:42
  • Pêche sportive : réglementation saison 2017

    pêche

    Ce lundi 1er mai, c'est l'ouverture officielle de la pêche à la truite à Saint-Pierre, à Miquelon et à Langlade. Une pratique toujours très réglementée au niveau des lieux ou encore des espèces et quantités autorisées.

    Mis à jour le dimanche 30 Avril 2017 à 15:15
  • La morue au coeur des tensions entre français et canadiens

    pêche

    Le Conseil consultatif des pêches franco-canadien, qui s'est tenu les 28 et 29 mars à Ottawa, n'aura pas permis de fixer les totaux autorisés de capture dans la zone co-gérée du 3PS. Les deux parties sont en désaccord, notamment sur les préconisations concernant la morue et le flétan blanc.

    Mis à jour le vendredi 31 Mars 2017 à 15:22

les + lus

les + partagés

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play