publicité

Les Etrangères d'Irina Teodorescu, primé par les lycéens de Saint-Pierre et Miquelon

Quatorze lycéens ont choisi leur roman préféré parmi quatre proposés. Les élèves du lycée Emile Letournel ont décerné le prix du Récit de l'ailleurs à l'auteur Irina Teodorescu pour son roman Les Etrangères.

  • Par Emilie Boulenger
  • Publié le
A l'issue de deux heures de délibération, Les Etrangères de la romancière Irina Teodorescu est élu à l'unanimité par le jury. Le prix du Récit de l'ailleurs récompense chaque année à Saint-Pierre et Miquelon un roman répondant à des critères tels que la qualité de l'écriture et des personnages. Mais c'est surtout la dimension de l'ailleurs développée dans le récit qui fait l'objet de toutes les attentions. Une notion d'ordre aussi bien géographique, qu'historique, ou encore psychologique.


Romance entre Paris et Bucarest

L'histoire trace le parcours de Joséphine et Nadia, deux jeunes femmes tiraillées entre la Roumanie et la France. Leur histoire est celle d'une passion dévorante, avec en toile de fond, l'effrondrement du communisme et la fin du régime de Ceausescu. Au coeur de cette mutation, Les Etrangères sonne comme une fiction d'amour, mêlée de roman historique.

Développer le sens critique

Pour préserver la qualité des débats, les élèves ont dû parvenir à un accord d'eux-mêmes, sans intervention extérieure. Un exercice frustrant, où il faut apprendre à négocier et lâcher prise, reconnaît volontiers leur professeur de Lettres, Jean-Louis Déguéret, organisateur du Prix. Lui aussi, avoue-t-il, est parfois frustré de ne pas voir son roman préféré primé par ses élèves.

Irina Teodorescu sera invitée à passer une semaine sur l'archipel pour rencontrer les lycéens du jury.

PRIX LITTERAIRE RECIT AILLEURS

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play