publicité

Le Rara-Avis en escale à Saint-Pierre et Miquelon

C'est un habitué du port de Saint-Pierre, le Rara-Avis. La goëlette de 38 mètres a accosté dimanche au quai Aconit avec à son bord 5 membres d'équipage et une trentaine de stagiaires. Le trois-mâts effectue en ce moment une traversée transtlantique. 

© SPM 1ERE
© SPM 1ERE
  • Par Marie-Paule Vidal
  • Publié le
Cela fait maintenant plus de 40 ans que le Rara-Avis fait escale dans l'archipel. Toute l'année, la goëlette vogue dans les eaux de la Manche mais aussi dans les Caraïbes ou encore dans l'Atlantique.

Depuis le 19 juillet dernier, l'équipage s'est rendu aux Antilles, à Terre-Neuve, au Québec pour un grand rassemblement puis à Langlade et à Saint-Pierre pour une visite de plus de 4 jours. Tous prendront ensuite la direction des Açores puis de Brest.

© SPM 1ERE
© SPM 1ERE
L'escale du Rara-Avis est une occasion de faire quelques menus travaux mais cela permet aussi aux membres d'équipage et aux stagiaires de se reposer et de découvrir Saint-Pierre et ses alentours.

Des stagiaires qui doivent participer aux activités du bord aussi bien à la passerelle que sur le pont à l'exemple des manœuvres, des quarts de jour et de nuit, de la vaisselle ou encore du ménage.

© SPM 1ERE
© SPM 1ERE
Pour la petite histoire, le trois-mâts a été construit en Hollande en 1957. Il a été rénové entièrement à l’Aber Wrac’h entre 1998 et 2002. 

Le rara-Avis qui possède une coque en acier noir à fond plat a été offert à l'association des amis du jeudi-dimanche. Association située à Landéda dans le Finistère.

L'ADJ créée en 1951 par le père Michel Jaouen, ancien aumônier des prisons et décédé en mars 2016, a pour but d'organiser des activités socio-éducatives de formation, de réinsertion et de loisirs.

Présentation du Rara-Avis et de ses navigateurs avec Marie-Paule Vidal, Claude Leloche et Julie Cormier.

Le Rara-Avis dans toute sa splendeur
 
Autre bateau dont dispose l'AJD , le Bel Espoir II. La goëlette est aussi une fidèle des escales dans l'Archipel. Malheureusement , le trois-mâts ne viendra pas puisque ce dernier est en cale sèche en Métropole.

Pour mémoire, il a été construit au Danemark en 1944. S'il a été rénové à Camaret sur Mer en 1993 et 1994, depuis plus rien. A ce jour, son avenir n' a pas encore été défini.

http://www.belespoir.com/

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play