publicité

Teddy Riner de retour à Paris avec son neuvième titre mondial

Il est arrivé ce lundi 4 septembre à l'aéroport de Roissy où il a été accueilli par ses fans. Impatient de retrouver le PSG, le judoka guadeloupéen Teddy Riner est de retour à Paris avec son neuvième titre mondial.

Teddy Riner de retour à Paris après les mondiaux de Budapest. © CHRISTOPHE SIMON / AFP
© CHRISTOPHE SIMON / AFP Teddy Riner de retour à Paris après les mondiaux de Budapest.
  • La1ère.fr (avec AFP)
  • Publié le
Accueilli par ses fans lundi à la mi-journée en provenance de Budapest où il a conquis samedi un neuvième titre mondial, Teddy Riner s'est dit impatient de retrouver le PSG, club de son enfance, et prêt à durer jusqu'aux JO-2020 à Tokyo.
 
"Je sais que le chemin va être très long pour aller jusqu'en 2020, il va être très long pour aller chercher cette médaille d'or. Il va être difficile mais pas impossible. C'est du challenge! Je l'ai dit, je veux du défi, du challenge, c'est pour ça que je continue", a déclaré le double champion olympique, âgé de 28 ans, à peine descendu de l'avion.

Riner de retour en France
 

"J'ai mis les bouchées doubles"

Titré aux Jeux de Londres-2012 et Rio-2016, neuf fois champion du monde (8 en +100 kg et 1 en toutes catégories) depuis 2007, le Guadeloupéen a peiné pour conquérir ce nouveau titre en Hongrie.
 
"Quand je suis revenu en janvier à l'entraînement, je ne vais pas vous cacher que c'était bizarre. Je me sentais dur sur les jambes. J'ai mis les bouchées doubles, j'ai fait ce qu'il fallait pour revenir à l'entraînement, je me suis poussé dans mes retranchements", racontait Riner qui devrait s'aligner aux Mondiaux toutes catégories, en novembre, au Maroc, pour décrocher un dixième titre planétaire.

© CHRISTOPHE SIMON / AFP
© CHRISTOPHE SIMON / AFP
 

Une rentrée au PSG

Pour l'heure, le Parisien va d'abord retrouver son club historique, le PSG, dont il va relancer la section judo. "J'étais un enfant qui avait à l'époque 5-6 ans et qui voyait passer des David Douillet, des Jamel Bourras.. Qu'aujourd'hui on me propose de revenir, c'est quelque chose d'exceptionnel. Tous les gamins vont vouloir porter les couleurs du PSG, c'est une chance pour notre sport, une chance pour le judo et il faut la saisir", a-t-il estimé.
 

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play