publicité

Vendée Globe : le Réunionnais Morgan Lagravière "N'était pas prêt" selon Marc Guillemot

  • Par David Ponchelet
  • Publié le

Après son abandon dans le Vendée Globe, les propos de Morgan Lagravière qui avait expliqué que cette course était "Atroce" ont choqué certains dans le milieu de la voile. Marc Guillemot, ancien coéquipier du skipper réunionnais, le juge "trop fragile, pas armé". 

© JEAN MARIE LIOT / DPPI media
© JEAN MARIE LIOT / DPPI media
Dans une interview au journal le Télégramme, Marc Guillemot, ancien coéquipier de Morgan Lagravière, critique vertement les propos tenus par ce dernier. Quelques jours après son abandon dans le Vendée Globe suite à une avarie, Morgan Lagravière avait expliqué dans le quotidien L'Equipe : "Je ne sais pas si j'y retournerai, c'était atroce". Le Réunionnais se plaignait notamment de la rudesse de la vie à bord des monocoques modernes.

"Le Vendée globe en pleurnichant"

Marc Guillemot rétorque : "Je ne sais pas comment on peut tenir de tels propos (...) Psychologiquement, il est trop fragile, pas armé (...) Tu ne vas pas faire le Vendée Globe en pleurnichant". Il faut préciser que Marc Guillemot était lors des précédentes éditions du Vendée Globe, le skipper choisi par le Groupe Safran, et qu'il a été remplacé par Morgan Lagravière en 2014. Les deux hommes ont dans un premier temps travaillé ensemble pour le sponsor, avant que Marc Guillemot ne vogue vers de nouveaux horizons. 

Des propos inédits

La réaction de Marc Guillemot est elle guidée par le ressentiment ? Le marin s'en défend. Toujours est-il que les propos de Morgan Lagravière après son abandon étaient effectivement inédits dans le monde de la voile. Même si de nombreux marins ont évoqué les conditions de course extrêmements spartiates du Vendée Globe, la course autour du monde à la voile sans escale et sans assistance est la plus exigeante, le rêve ultime pour la plupart des skippers professionnels, une sorte de Graal maritime. Morgan Lagravière a débuté la voile par des épreuves courtes, comme la Solitaire du Figaro, dans laquelle il s'est illustré à plusieurs reprises. Hormis quelques transatlantiques en guise de préparation au Vendée Globe, il n'avait jamais disputé de longues courses océaniques. Dans une interview sur le plateau d'Infôsoir sur France Ô, le skipper natif de La Réunion confirmait effectivement qu'il n'était pas décidé à retenter le Vendée Globe dans quatre ans. 
Morgan Lagravière

 

Partagez :

les + lus

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play