publicité

Ce qu'il faut retenir de la visite de Sébastien Lecornu, Secrétaire d'Etat à la transition écologique et solidaire

Sébastien Lecornu a fait plusieurs annonces lors de sa mission de quatre jours à Wallis et Futuna. Elles concernent l'eau potable à Futuna, la surveillance de la zone maritime, les énergies renouvelables, la replantation de la mangrove et enfin la protection du littoral

© Wallis et Futuna 1ère
© Wallis et Futuna 1ère
  • Par Fatima Maniulua
  • Publié le
Sébastien Lecornu, Secrétaire d'Etat auprès du Ministre d'Etat, Ministre de la Transition écologique et Solidaire a annoncé, lors de sa mission de quatre jours à Wallis et Futuna, l'aide de l'Etat dans différents dossiers importants en ce qui concerne l'environnement. 

  • L'eau potable de Futuna

Lors de sa mission ce samedi 09 septembre 2017 à Futuna, Sébastien Lecornu s'est entretenu avec les deux grandes chefferies de Alo et Sigave ainsi que les élus. Une question majeure se pose, l'eau non potable. Sur l'île il y a entre 8 à 10 captages et 6 réseaux structurants qui sont vétustes. Les travaux de restauration sont inscrits dans le contrat de développement 2012-2017. 
Le projet est de mettre en place des unités de potabilisation dans les réservoirs. Ce projet sera inscrit dans le contrat de développement et à l'ordre du jour des assises des Outre-Mers fin octobre 2017.
Selon le Secrétaire d'Etat, "en parallèle avec la péréquation tarifaire, il faut arriver à travailler sur un coût résonnable d'accès à l'eau potable. C'est un bon pari, gagnant gagnant pour les habitants de Futuna qui attendent depuis des années qu'on leur serve une eau de qualité. Il y a déjà un plan de travail précis élaboré par l'assemblée territoriale et le préfet administrateur supérieur des îles Wallis et Futuna. L'enjeu est le financement de tous ces travaux. Cela  pose la question du contrat de développement, des assises de l'Outre Mer. il y a aussi la question du coût potentiel de l'eau. Une eau propre, ça a un coût"

  • Surveillance de la zone maritime
Les différentes instances du Territoire ont soulevé le problème du pillage des ressources halieutiques par les bateaux de pêche étrangers. Elles ont demandé à l'Etat une surveillance de la zone maritime et entre autre le développement de la filière pêche hauturière. Cela permettrait de surveiller en même temps la zone maritime de Wallis et Futuna.
Contre cette surpêche des navires étrangers, Sébastien Lecorne a annoncé que la surveillance des eaux territoriales sera accrue, des survols aériens pourraient être envisagés dans les semaines à venir.

  • Les énergies renouvelables

Depuis 2016, la péréquation tarifaire est effective sur le Territoire. En contrepartie, les élus doivent travailler sur les énergies renouvelables pour qu'en 2030, 50% de l'énergie consommée vienne de site de production propre, et 100% en 2050. Pour Sébastien Lecornu, 50% d'énergie propre à Wallis et Futuna en 2030, c'est possible. Aujourd'hui 90% de l'énergie consommée sur le territoire est d'origine fossile. Le développement et la construction d'autres fermes photovoltaïques seront encouragés par l'Etat comme celle de Vaïtupu à Wallis. C'est pour l'heure la seule.

  • Replantation de la mangrove et de la forêt
Pour le Secrétaire d'Etat à la transition écologique, "il faut préserver la biodiversité". Ce dimanche 10 spetembre 2017, Sébastien Lecornu a encouragé la replantation de la mangrove sur le littoral, et le reboisement du toafa pour le développement durable de l'économie. 

  • Protection du littoral
Face à l'inquiétude des chefferies et des autorités du territoire, Sébastien Lecronu rappelle l'engagement de l'Etat à protéger nos îles de l'impact du réchauffement climatique. Les enrochements en bord de mer sont des moyens concrets de ralentissement de l'érosion marine.Des plans de prévention sont mis en place par la préfecture entre la protection du littoral et l'évacuation en cas de sinistre.

 
  •    L'économie bleue et les nodules polymétalliques 
Elle est à encourager mais l 'Etat tient à un océan durable. Sur la question de l'exploitation des terres rares et des nodules polymétalliques, Sébastien Lecornu annonce l'envoi à Futuna, d'une mission d'étude d'impact. Elle sera envoyée dans les meilleurs délais. Cette mission avait déjà été demandée par les deux rois et les chefferies de l'île de Futuna lors de leur déplacement en métropole en 2016. 

  • Wallis et Futuna membre à part entière du Forum du Pacifique 
Sébastien Lecornu a annoncé que l'intégration de Wallis et Futuna en tant que membre à part entière du Forum du Pacifique sera sujet de discussions entre Le président Emmanuel Macron et les reponsables politiques du Pacifique invités à Paris le 12 décembre 2017.

La visite de Sébastien Lecornu aura servi aux services de L'Etat,aux élus et aux autorités coutumières de préparer concrètement les assises de l'Outre mer d'octobre 2017. C'est à cette occasion que des décisions politques importantes pour l'avenir du Teritoire seront prises.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play