publicité

CONTROLE AERIEN : VANINA FAIT ATTERRIR LES AVIONS

 Coup de projecteur sur VANINA HELME agent AFIS à la tour de contrôle de l’aéroport international de Hihifo.
AFIS, Airport Flight Information Service. Vanina n'est pas contrôleuse aérienne, mais son travail n'en est pas trés éloigné.

© Lagimaina Hoatau
© Lagimaina Hoatau
  • Sofia Hoatau
  • Publié le , mis à jour le
Procédure oblige, à une demie heure de l’atterrissage de l’Airbus, le pilote du vol Aircalin SB 330 entre en contact avec l’agent  AFIS ( Airport Flight Information Service) de l'aéroport de Hihifo à Wallis pour des informations indispensables.Vanina Helme lui répond en anglais comme l'exige la procédure.Des informations en temps réels sur l’état de la piste et la météo sur Walis. Des données primordiales pour le bon déroulement de sa descente et aussi la sécurité des passagers à bord. Aujourd’hui 2 appareils vont atterrir en l’espace de 10 minutes, VANINA gère la situation avec rigueur:
« quand j’ai donné à l’Airbus toutes les informations météorologiques, le TWIN lui,a copié en même temps les informations. Toutes ces données je les note sur ce qu’on appelle un script, une bande de progression concernant les arrivées en vert et les départs en orange. C’est les horaires des appels surtout et après l’estimé de l’atterrissage. Comme j’ai 2 trafics aujourd’hui, les pilotes des 2 avions verront ensemble qui sera là le premier".
© Lagimaina Hoatau
© Lagimaina Hoatau

Vanina HELME fait partie des 3 agents AFIS de l’aéroport internationale de HIHIFO. Avec un BAC ES, économie et sociale en poche, elle se présente et passe haut la main le concours.  Vanina ne sera titularisée qu’après avoir décroché l’attestation  de réussite de la formation initiale d’agent AFIS. En juillet 2003, elle fait ses premiers pas à la tour de contrôle.  14 ans d’expériences, elle ne se lasse jamais du métier:
« le métier est très intéressant on comprend mieux ce qui se passe à l’intérieure de l’avion, ce que fait le pilote et ça nous rassure. On n’a qu’une seule contrainte, on peut nous appeler à n’importe quelle heure même la nuit pour une urgence. Avant d’avoir le téléphone mobile on était obligé d’être tout le temps à la maison pour guetter le téléphone, maintenant avec le téléphone portable ça nous facilite beaucoup la vie. »

Les compétences requises pour ce poste, une bonne connaissance de la réglementation, le code verbal utilisé pour la radiotéléphonie aéronautique et aussi une bonne maîtrise de l’anglais. Pour Alain KERHASOET le chef de la subdivision de la navigation,  être un agent AFIS,  demande de la clairvoyance, il faut avoir de la confiance en soi. Il faut observer et suivre les procédures être rigiureux. 

Pour la petite anecdote, VANINA  a eu l’occasion de faire atterrir l’avion de l’Emir du Qatar, mais elle n’a pas eu l’occasion de le voir. De sa tour elle assiste à toutes les arrivées et tous les départs de l’aéroport. Elle fait partie des personnes clés de la plateforme.  

© Lagimaina Hoatau
© Lagimaina Hoatau

Enfin sachez, que Le Service de l'Aviation civile des Iles de Wallis recrute. Toutes les infos sur ce lien:

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play