publicité

Diabète: un fléau à wallis et Futuna

Les chiffres sont inquiétants 13 habitants sur 100 ont le diabète ! Prévenir et sensibiliser à tout prix. Tout les moyens sont bons. Le personnel de santé du service de prévention a réalisé des scénettes qu'ils jouent aux patients venus consulter aux dispensaires.

  • Lotana Siakinu'u
  • Publié le
1662 cas de diabète déclarés pour une population de 12 000 habitants ! Ces chiffres augmentent sensiblement chaque année selon le service de santé du Territoire. Et cela c'est sans compter ceux qui vivent avec la maladie sans le savoir. Il faut marteler le message et agir pour prévenir de cette maladie mortelle dans certains cas. Les agents du service de santé du Territoire se donnent les moyens et font preuve d'originalité pour capter l'attention. Original en effet de jouer une pièce de théâtre sur le thème du diabète aux patients venus consulter aux dispensaires.

Prévenir la femme enceinte du diabète, c'est le thème des scènes présentées par le service de prévention. La première intervention a eu lieu au dispensaire de Hahake dans le cadre de la journée mondiale du diabète le 14 novembre.  
Le personnel de santé a joué des scénettes pour sensibiliser les patients aux risques d'une alimentation trop riche en sucre. © WF 1ère
© WF 1ère Le personnel de santé a joué des scénettes pour sensibiliser les patients aux risques d'une alimentation trop riche en sucre.

Faire attention à son alimentation, se faire dépister après 3 mois, faire de l’activité physique, après les 4 scénettes, le message est passé. " Je n'ai jamais raté une intervention du service de prévention sur les maladies chroniques notamment le diabète. J'ai compris qu'il faut faire attention à ce que l'on mange, suivre le traitement pour ne pas avoir de lourdes conséquences sur la maladie. C'est très intéressant et je souhaiterais qu'ils le fassent régulièrement. " déclare Sualese, une maman diabétique depuis 2011.
© WF 1ère.
© WF 1ère.

Le projet a été préparé durant plus de 3 semaines. Si le service a opté pour la réalisation des scènes, c’est pour rendre plus ludique les affiches des années précédentes sur cette pathologie. Une maladie qui se traite sur le long terme selon Kilisitina Hafoka, éducatrice sanitaire. " Il ne suffit pas d'une semaine ou d'un jour pour être guéri du diabète au contraire cela va prendre du temps. Il faut suivre régulièrement le traitement, faire attention à l'alimentation et faire de l'activité physique, ces derniers sont les traitements de base des maladies chroniques telles que le diabète et l'obésité." 




Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play