publicité

Environnement dans le Pacifique : des méthodes adaptables à Wallis et Futuna

Valorisation des déchets ou gestion des ressources en eau, de nombreux points abordés pendant la première conférence environnementale sur le Pacifique à Bora Bora. Entre découverte et échanges : des expériences adaptables à Wallis et Futuna.

© Julie PETIT
© Julie PETIT
  • Par Stéphanie Vili
  • Publié le , mis à jour le
Pendant trois jours, les 26, 27 et 28 septembre, la première conférence organisée dans le Pacifique sur le thème de l’environnement a été le théâtre d’échanges intéressants.

L’occasion pour une centaine d’institutionnels de la région et de spécialistes de l’environnement de découvrir, à travers l’expérience des autres, des techniques qui pourraient être adaptées.

Didier LABROUSSE du Service Territorial de l'Environnement et Julie PETIT, coordinatrice du projet INTEGRE ont représenté Wallis et Futuna à Bora Bora.
Ils en retiennent principalement de nouveaux modes de traitement des déchets pour préserver la ressource en eau potable.
© Polynésie 1ère
© Polynésie 1ère


Valoriser les déchets pour éviter la pollution de l’eau

© Julie PETIT
© Julie PETIT


Julie PETIT, coordinatrice du projet INTEGRE à Wallis et Futuna évoque notamment les « casiers » utilisés à Bora-Bora pour éviter que les déchets ne soient en contact direct avec le sol.
Cette méthode de traitement permet de contenir les lixiviats, ou « jus de déchets » selon Julie PETIT, soit les écoulements provenant des détritus.
Des écoulements nocifs pour l’environnement et pour la nappe phréatique.

L’idée serait exploitable à Wallis et Futuna selon JULIE PETIT, d’où l’importance d’avoir assisté à la conférence.

« Devenir le point de lancement de futurs projets environnementaux à l’instar du programme INTEGRE », c’est l’un des objectifs de la conférence environnementale du Pacifique.

Wallis et Futuna précurseurs

© JULIE PETIT
© JULIE PETIT


En cela, l’expérience de Wallis et Futuna concernant le dispositif « écotaxe » a été saluée par les participants.

Une rémunération en forme de bonus effective depuis le 1er juillet 2017 pour « récompenser » le tri et le recyclage des cannettes, bouteilles en aluminium, en verre ou en plastique.

Le gouvernement Polynésien et notamment Bora-Bora préparent eux aussi la mise en place d’une « écotaxe » locale dans les mois à venir.

Les technologies SMART et les méthodes de financement des projets environnementaux ont également été abordées à Bora Bora.

Ces quatre dernières années, plusieurs programmes sur l’environnement à Wallis et à Futuna ont été élaborés dans le cadre d’INTEGRE.  Un dispositif financé par le 10e Fond Européen de Développement (FED) à hauteur de plus de 140 millions de francs Pacifique.

L’intervention d’INTEGRE sur le Territoire et dans le Pacifique devrait prendre fin en 2018, sauf si leur séjour est prolongé. Réponse dans les mois à venir.
© Julie PETIT
© Julie PETIT



Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play