publicité
Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Futuna: un nouveau roi pour Sigave

  • Par Patrick Ferrante
  • Publié le , mis à jour le

A Wallis et Futuna, Eufenio Takala devrait être intronisé nouveau souverain de Sigave, l'un des deux royaumes de Futuna, samedi 5 mars à Leava. L'annonce officielle de cette intronisation, ce 1er mars, intervient dans une situation coutumière extrèmement tendue.

A Wallis et Futuna, un nouveau souverain devrait accéder au trône de Sigave, l'un des deux royaumes de Futuna, ce samedi 5 mars à Leava.
L'annonce officielle de cette intronisation a été rendue publique, ce 1er mars, par le ministre coutumier Saatula, Soane Kaikilekofe alors que la situation coutumière est extrèmement tendue.

Le nouveau roi désigné est Eufenio Takala du clan des Keletaona, l'une des deux familles royales de Sigave qui désignent les rois en leur sein, le choix étant ensuite entériné par la chéfferie coutumière.
Sa particularité est d'appartenir aux Keletaona par sa mère alors que jusqu'à présent les souverains de Sigave étaient issus de la lignée masculine. Cette nouveauté a nécessité plusieurs années de tractations familliales.
Eufenio Keletaona est le cousin de l'ancien roi, Pasilio Keletaona, qui a régné de 1997 à 2003.

Ancien secrétaire de la chéfferie de Sigave, il devrait prendre le titre de Keletaona lors de son intronisation dans son village natal de Leava par le Saatula en l'absence de premier ministre coutumier, Kaifaka'ulu.

La désignation d'Eufenio Takala met fin à sept ans de vacance du trône. Le dernier monarque, Visesio Moeliku avait abdiqué en 2009 après cinq ans de règne. Un roi reconnu seulement par quelques villages s'est maintenu quelques années avant de se retirer.


Annulation de la visite de François Hollande


Cette désignation intervient dans un contexte coutumier tellement tendu à Sigave que la chéfferie avait dû demander à François Hollande de ne pas venir dans ce royaume lors de sa visite historique à Futuna, le 22 février. 

Ces derniers mois deux premiers ministres coutumiers Kaifaka'ulu ont du se retirer sous la pression, le dernier ayant même intronisé le 13 fevrier Eneliko Keletaona, prétendant au trône sans succés, depuis juillet 2015.  Cette cérémonie n'a pas été avalisée par les familles royales et la chéfferie coutumière.

Plusieurs incidents graves ont suivi notamment lors de la messe du dimanche dans le village de Nuku. Des échauffourées similaires s'étaient produites au dernier trimestre 2015 ce qui avait conduit le préfet à envoyer sur place des renforts de gendarmerie.

Aujourd'hui, Sigave retient son souffle, l'intronisation d'Eufenio Takala faisant espéré l'apaisement attendu mais incertain.







Partagez :

  • Tradition : le "Ti cochon" de Pâques

    traditions

    La tradition a du bon, et comme dit le dicton "dans le cochon tout est bon". Grillé ou cuit au four traditionnel pour les fêtes de Pâques il est le met par excellence.On l'apprécie en famille ou entre amis. Notre reportage vous mettra l'eau à la bouche

    Publié le lundi 17 Avril 2017 à 09:54
  • Tradition : L' héritage du Ta'ovala ou pagne traditionnel

    traditions

    Le Ta'ovala ou pagne traditionnel se porte lors de manifestations importantes uniquement à Wallis.
    Quelques femmes le confectionnent encore aujourd'hui. Un pagne à base d'écorce de bourao. Le plastique est également utilisé mais déconseillé pour la qualité du Ta'ovala. Son "secret " de fabrication 

    Mis à jour le dimanche 12 Mars 2017 à 18:07
  • Le « Fai Laukie », une tradition rare et chère

    traditions

    Les nattes confectionnées avec des feuilles de Laukie (feuille de pandanus) sont rares. Elles servent pour les plus grandes et belles occasions coutumières. Ces Fai Laukie, si vous avez la chance d'en trouver, sont les plus chères. Une natte coûte plus de 70 000 francs (586 euros)

    Mis à jour le dimanche 22 Janvier 2017 à 09:07

les + lus

les + partagés

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play