publicité

Futuna : visite de la commission territoriale de sécurité à l’école de Fiua

L’école maternelle de Fiua a bien repris ce 2 novembre à Futuna. Autre fait majeur la contre-visite sur la sécurité des salles de classes annoncée par le préfet s'est faite également en présence des parents d'élèves, de la chefferie et d'élu local. un seul mot d'ordre : la sécurité avant tout

© WF 1ère
© WF 1ère
  • Fatima Takasi
  • Publié le , mis à jour le
Après leur entrevue avec le Préfet Jean-Francis Treffel lundi dernier, ce matin, l’APEL ( association des parents d'élèves) de l’école maternelle de Fiua ainsi que le directeur de l’école ont reçu l’ensemble des partenaires de la commission territoriale de sécurité. Etaient présents également, un membre de la chefferie du Royaume de Sigave, la DEC, le chef des TP, la gendarmerie et le conseiller M.Brial. Ensemble, ils ont travaillé sur un point clé : la sécurité des élèves de l’école de Fiua.
La commission territoriale de sécurité inspecte l'école de Fiua à Futuna © WF 1ère.
© WF 1ère. La commission territoriale de sécurité inspecte l'école de Fiua à Futuna

La sécurité des élèves, une préoccupation importante pour tout le monde. Après deux heures de discussion et de vérification de l’état des salles de cours, l’ensemble des partenaires de la commission territoriale de sécurité ont convenu de la mise en place d’un plan d’action.
Un plan d’action qui se déroulera en 3 temps, comme nous l'explique le commandant Serge Gomber :" le 1er temps, c’est d’abord respecter les arrêts préfectoraux qui précisent qu’il y a 2 salles qui sont fermées pour des problèmes de structure de charpente. Le 2ème point c’est de faire un nouveau diagnostic c’est-à-dire aller un peu plus loin en faisant tomber tous les faux plafonds et vérifier quitte à faire faire une seconde expertise par un organisme de l’Etat et dans un 3ème temps faire un chiffrage des travaux entre l’aménagement de l’étage ou la remise en état du rez-de-chaussée".

Un plan d’action qui peut prendre des semaines voir des mois, mais c’est un soulagement pour les parents des élèves de l’école de Fiua. Mateasi Tialetagi est le vice-président de l’APEL: "Je suis très satisfait de notre entrevue depuis lundi avec M. le Préfet, il nous a quand même promis d'envoyer quelqu’un pour voir les choses en face avec nous. C'est fait on est content.... je pense qu’ils vont faire quelque chose pour nous".

Les membres de la commission territoriale de sécurité ont repris l’avion cet après-midi pour Wallis. Les pârents de leur côté reste vigilant à la réalisation du plan annoncé. Les élèves eux ont repris avec joie le chemin de l'école après un mois de blocage.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play