publicité

Wallis a perdu prés de 40% de sa forêt en 13 ans

30 à 40% de forêt ont disparu depuis 2004, il est temps de s'en inquiéter. Une mission du service environnement est à l'oeuvre pour faire un état des lieux complet de la situation. Repérer et quantifier les essences pour une meilleure gestion de la ressource est urgent

© Wallis et Futuna 1ère
© Wallis et Futuna 1ère
  • Lotana Siakinuu - Mélodie Uhilamoafa
  • Publié le , mis à jour le
Selon l’étude cartographiée de l’ONG, Conservation Internationale, en début d’année 2017, Wallis aurait perdu entre 30 et 40% de sa forêt depuis 2004, date de la dernière étude des forêts.
Cette disparition précoce s’explique par des raisons climatiques, les défrichements des agriculteurs, la présence de certaines espèces animales envahissantes et de plantes invasives.
Mesurer et quantifier les essences sur un périmètre délimité © Wallis et Futuna 1ère
© Wallis et Futuna 1ère Mesurer et quantifier les essences sur un périmètre délimité

Les techniciens mesurent le diamètre des arbres espèce par espèce. Seuls les arbres dont le diamètre du tronc est supèrieur à dix centimètres sont comptabilisés. Les essences sont quantifiées afin d'avoir une idée du volume exploitable du bois pour leur transformation en planche par exemple.

Le pricipal objectif de cette mission est de faire un inventaire précis de la forêt afin d'établir une gestion plus rigoureuse de la ressource.

Notre reportage:

La forêt wallisienne sous observation


 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play