publicité

Nouveaux accidents de la route à Wallis : l'alcool et la vitesse

Un choc frontal très violent entre deux voitures a fait sept blessés dont quatre dans un état extrêmement grave. C'était lundi soir à Liku. Ce matin, nouvel accident, heureusement sans victime. A l'origine, à chaque fois, l'alcool et la vitesse.

Des débris éparpillés qui témoignent de la violence du choc
Des débris éparpillés qui témoignent de la violence du choc
  • Par René Lataste
  • Publié le , mis à jour le
Un choc terrible. Il était 21h00 lundi dernier. Dans une légère courbe de la RT1 à Liku le conducteur n'a pas maîtrisé la trajectoire de sa voiture, une 307 break. A son bord quatre jeunes. Elle est allée s'encastrer dans la voiture qui arrivait en face, un 4x4. A son bord trois personnes, un jeune homme et un couple.
Le compteur de vitesse de la 307 s'est bloqué à 120 km/h. Les analyses de sang du conducteur révèleront un taux d'alcoolémie supérieur à la norme.

Une voiture prend feu

Suvelio Tuigana qui suivait le 4x4 a tout vu. Le hasard a voulu que la collision se produise à hauteur de son bureau. "Le premier réflexe que j'ai eu, c'est d'ouvrir le bureau. J'ai appelé les pompiers" témoigne-t-il. Il revient ensuite vers les véhicules accidentés. Tous les occupants sont blessés. Presque tous grièvement. Dans le 4x4 les occupants avaient leur ceinture, ce qui a limité les blessures.
La situation empire. Le feu s'est déclaré dans la 307 "J'ai procédé à une extinction des flammes parce qu'avec la batterie elle a commencé à prendre feu. Les jeunes commençaient à crier". Les victimes respiraient les fumées toxiques, coincés dans les tôles tordues par le choc.

Sept blessés dont quatre très grièvement

Rapidement -grâce à l'intervention immédiate de ce témoin- les secours arrivent. Non sans mal ils désincarcèrent les occupants de la 307.
Les sept personnes sont évacuées vers les urgences de l'hôpital. Le bilan médical est dramatique pour passagers de la Peugeot. Dès le mardi l'un d'eux sera évacué vers l'hôpital Gaston Bourret de Nouméa. Deux autres suivront dans la semaine. Le traumatisme cranien du quatrième ne permet pas actuellement de le transporter.
Les occupants du 4x4 sont moins gravement blessés. La passagère, ce vendredi, a pris l'avion en compagnie de son mari pour être soignée à Nouméa. Elle a plusieurs fractures à la jambe et à l'articulation de la hanche. Tous sont couverts d'hématomes noirâtres liés à la violence du choc frontal.

Le Commandant de la gendarmerie, Pascal Cwiek répète une nouvelle fois devant notre micro les conseils de base : "Il faut respecter absolument la limitation de vitesse. Ne pas consommer d'alcool quand on prend le volan et surtout mettre la ceinture". Une ceinture qui a très certainement protégé les passagers du 4x4. Il conclut "nous avons encore trop d'accidents sur le Territoire. Il s'agit de protéger les usagers de la route. Il s'agit de protéger nos enfants".
Parmi les familles touchées par cet accident, une famille qui a déjà perdu deux garçons dans des accidents de la route.

Nouvel accident ce samedi matin

Des conseils de bon sens . Qui ont du mal à être entendus. Ce samedi matin c'est par miracle qu'une nouvelle perte de contrôle liée à la vitesse et à l'alcool n'a pas fait de victime. Un automobiliste a percuté une voiture de livraison de pain à l'arrêt. Son véhicule a été projeté en l'air et est retombé près d'un groupe de personnes assises sà la terrasse de leur maison. Le conducteur s'en est sorti sans blessure. 

En moins de quatre mois, nous en sommes à quatre accidents. Beaucoup -beaucoup trop- pour un petit Territoire avec peu de véhicules.



Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play