publicité
Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Administration Supérieure : préavis de grève du syndicat Force Ouvrière

  • Par Fatima Maniulua
  • Publié le , mis à jour le

Le syndicat Force Ouvrière a déposé un préavis de grève limité à un jour, ce jeudi 18 mai 2017 à l'Administration Supérieure. Ils dénoncent les "pratiques népotiques et clientélistes" de titularisation non conformes aux lois en vigueur. Il sera effectif à compter du jeudi 18 mai 2017 à 00h01. 

© Olivier Murat
© Olivier Murat
Le syndicat Force Ouvrière de Wallis et Futuna a déposé le vendredi 12 mai 2017 un préavis de grève à l'administration supérieure. 
Une assemblée générale de la commission administrative et de la commission consultative s'est tenue le mercredi 10 mai 2017. Suite à cette assemblée, les membres ont adressé un courrier au préfet Jean Francis Treffel, administrateur supérieur des îles Wallis et Futuna le jeudi 11 mai 2017, l'informant du préavis de grève.
Le mouvement est limité à un jour et sera effectif à compter de ce jeudi 18 mai 2017 à 00H01. 
Le syndicat dénonce les pratiques "népotiques et clientélistes" de titualrisation non conformes aux lois en vigueur.
A la présente est jointe un cahier de revendications comportant 6 points: 

  • Ils n'acceptent aucune titularisation sans concours dans les services publics du Territoire et de l'administration supérieure des îles Wallis et Futuna
  • Ils exigent que la jeunesse puisse bénéficier équitablement des mêmes droits d'accès à l'emploi 
  • Ils exigent également la mise en place d'examens professionnels ou de concours pour tout recrutement au sein des services publics du territoire et de l'administrateur supérieure des îles Wallis et Futuna, rempart contre la corruption, contre l'exploitation d'autrui par des emplois non rémunérés conformément à l'article 3 de l'arrêté 76 du 23 septembre 1976. 
  • Pour plus de transparence, ils demandent la confirmation du nombre de postes budgétaires existants, occupés ou pas, sur les budgets du territoire et l'état rémunérant des agents ainsi que la présentation annuelle d'un état de ces postes. 
  • Ils demandent aussi que les délégués du Personnel soient consultés pour tout recrutement dans leurs services respectifs. 
  • Enfin, afin de maintenir la paix sociale et d'accéder à plus de justice et d'égalité des chances, ils demandent que les parties concernées, c'(est à dire l'administration supérieure, l'assemblée territoriale et les syndicats finalisent par écrit un accord qui règlera ces questions définitivement. 
Des copies du courrier ont été envoyées à tous les dirigeants du territoire.Le syndicat FO demande une rencontre avec le préfet, administrateur supérieur des îles Wallis et Futuna dans les meilleurs délais. 

Partagez :

les + lus

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play